Blabla time

[Coup de gueule] Je ne suis pas saine d’esprit.

Bonjour !

Voilà un simple article pour vous faire part du fait que je suis complètement aliénée… Alors je vous rassure, il me semble tout de même que je ne me sens pas si mal que ça dans ma tête et dans mon corps ! On est pas toujours d’accord sur tout eux et moi, mais on se débrouille pas si mal après tout.

Résultat de recherche d'images pour "Les contes interdits"

La raison pour laquelle je ne suis pas saine d’esprit ? Elle est juste au dessus de vos yeux, voilà donc ce qui vaut, sur de nombreux groupes facebook de se faire traiter d’aliénée, de folle, de schizophrène et autres maladies difficiles à vivre qu’on prend désormais pour des insultes. (Vous noterez l’intelligence des gens, au passage.) Mais bon, c’est moi qui est bizarre, que voulez-vous…

Si vous lisez Les contes interdits, soyez prévenus, bande de fous furieux. Enfin, vous avez probablement entendu parler du problème qu’a engendré la réécriture du conte Hansel et Gretel : on attaque l’auteur pour pornographie juvénile. L’enseignante a porté plainte et elle n’y va pas de main morte. J’ai lu ce livre, effectivement, c’est terriblement glauque, malsain… Un conte interdit en somme. Il est peut-être plus touchant parce que les victimes sont de jeunes enfants. Est-ce que j’ai lu ce livre en pensant que j’y éprouverai du plaisir ? Oui et non. Oui tout simplement parce que j’aime lire, j’aime l’horreur, j’aime me faire des frayeurs toute seule à 2h du matin juste avec un livre plutôt qu’avec des scream à la télé. (Là, je veux bien vous accorder le bénéfice du doute sur ma santé mentale.) Non parce qu’il n’y a jamais rien d’excessivement agréable lorsque vous lisez des scènes comme celles qui se trouvent dans ce livre : la scène est évidemment répugnante. Pour autant, est-ce que j’ai détesté ce livre ? Absolument pas. J’ai pris le livre dans sa globalité, comme je le fais pour les autres livres de cette série. Je ne me suis pas arrêtée sur LA scène tant redoutée, notamment peut-être parce que j’ai lu le livre il y a quelques mois avant tout le tapage que l’on en fait désormais. Si vous cherchez à connaître mon avis, je ne l’avais pas mis car je ne chroniquais presque plus mais j’avais apprécié l’écriture du livre, mais sans plus, car je m’étais perdue dans les détails, dans les nombreux personnages et que oui, effectivement, j’avais passé un stade au-dessus du glauque. Pour autant, je n’ai pas détesté ce livre, et je ne l’ai pas laissé de côté non plus.

L’idiotie des réseaux sociaux pourrait s’arrêter là, mais non. Bêtement, j’ai tenté de discuter avec cette personne… Ceux qui comment sur ce blog le savent, j’essaye de répondre en général car j’adore discuter avec vous, même quand vous avez un avis contraire au mien, je trouve ça particulièrement agréable !

Image associée

Vous vous souvenez de ça ? On en a parlé il n’y a pas longtemps juste ici : la dark romance. Je vous avais d’ailleurs confié que j’appréciais ce style de lecture pour des raisons diverses et variées. J’ai défendu cette littérature au même titre que les autres, autant sur le blog que dans cette fameuse conversation. Haha. Hé bien figurez-vous que maintenant, j’ai encore plus de problèmes avec ma petite tête ! C’est bien connu, si vous lisez de la dark romance vous êtes un.e pervers.e psychopathe qui veut sauter sur tout le monde avant de les tuer ! Évidemment !

Je vous assure, j’attire les gens ouverts d’esprit, habituellement. Mais là, je suis tombée sur du costaud ! Le pire ? Cette personne n’est pas la seule à penser ça. Chacun pense ce qu’il veut et chacun a le droit d’aimer ou non ces genres littéraires qui sont particuliers, il ne faut pas non plus se voiler la face, on parle de livres interdits aux mineurs généralement ou destinés à un public averti et je ne le cache pas ! Bien au contraire. Si vous n’avez pas le cœur accroché, ne vous lancez pas dans Les contes interdits ni dans la dark romance ! Mais, le respect des autres, ça tient quand même à peu de choses.

Image associée

Et pourtant, nous en parlions dans la journée avec la très gentille Tess du blog voyage littéraire, et merci à elle car elle m’a donné envie de sortir cet article et m’a donné une très bonne idée pour la comparaison. Elle aussi, lit et écrit de la dark romance (une fille bien je vous dis !) et elle m’a fait remarquer que Game of Thrones était aussi pas mal dans son genre de trucs glauques. Ceux qui me connaissent bien savent que je viens seulement de démarrer la série. (Si vous me spoilez, je vous raye de la surface de la terre et je vous montrerai mon petit côté Contes interdits). Hm. Je pense que cette série a fait assez de bruit pour prouver que de nombreuses personnes (à la louche je dirais plusieurs millions étant donné le phénomène qu’a eu cette série, si on atteint pas le milliard). On a quand même des meurtres, de l’inceste et j’en suis qu’aux premiers épisodes. Hm. Bienvenus dans le club des cinglés et des bons à interner. 

Plus sérieusement, je prends les choses avec humour, mais j’ai aussi mal pris le fait qu’on classe les gens selon ce qu’ils lisent. C’est comme ça qu’on crée ce que j’appellerai des complexes de lecture. J’ai souvent été jugée pour mes lectures : je suis fleur bleue, folle à lier, trop enfantine, je ne vis pas dans le monde réel… Bref, on ne s’en sort jamais. Entre ceux qui lisent des classiques et qui appartiennent au siècle dernier, ceux qui ne sont pas de vrais lecteurs car ils lisent des romans de gare, ceux qui sont encore des enfants à lire seulement des BDs, des mangas, et ceux qui sont complètement hors contexte avec leur horreur, on encore pire… Des essais ! Quelle genre de personne peut bien lire des essais… ? Tout le monde, dans ceux que ça intéresse. Je fais partie, à ma manière, de tous ces clichés. Je les entretiens même peut-être sans le savoir, même si j’essaye de tout de même de casser ces codes littéraires que l’on impose à la société sur UN livre que vous aurez lu au lieu de se réjouir d’avoir encore de si nombreux lecteurs.

Alors c’est vrai, je ne suis peut-être pas saine d’esprit à l’égard de certaines personnes, mais je suis heureuse d’être une lectrice indépendante dans les genres qu’elle lit, où elle se forge son propre avis, où elle essaye avant de critiquer et c’est ce que je tente de communiquer à mon entourage, à mes élèves, mes amis : la tolérance, le droit d’aimer, de se tromper, d’avoir un avis tout en respectant la personne en face.

Image associée

Pour ce qui est du caractère légal de ce genre de livre, je pense que ne pas accepter un livre, c’est avouer qu’il dérange certaines personnes. On ne censure pas un livre parce qu’il est dérangeant, sinon on va perdre une grande partie de notre littérature française. Sade, si tu nous entends, on t’aimait bien copain ! Certes, dans Hansel et Gretel, on est dans un caractère exceptionnel. Caractère qui est souvent évoqué dans les livres de témoignages comme ceux de Toni Maguire pour qui j’ai un profond respect. Le viol sur un enfant est évidemment un acte répugnant, et inadmissible. Ces mots ne sont pas assez forts, j’en ai bien conscience, mais rien d’autre ne me vient ne serait-ce qu’un smiley qui crache ses tripes. Mais à quel moment décide-t-on qu’un livre témoignage prime sur un livre d’horreur ? La raison était que l’on donnait matière à des pédophiles : ces mêmes pédophiles qui ont déjà matière sur la toile et dans les témoignages si on se focalise sur l’édition et l’écriture. Je me trompe peut-être, mais j’ai du mal à croire que ce genre d’individus (pour rester polie) se dirige vers les livres en espérant tomber dessus alors que rien ne l’évoque. Si aujourd’hui, ce livre attire les pédophiles, alors ce sera de notre faute, à nous, lecteurs, blogueurs, journalistes… qui en avons parlé. Je n’avais jamais entendu parler de ce livre publiquement avant cette plainte, en dehors des contes interdits et de ceux qui connaissaient cette série : des personnes fan d’horreur au même titre que les livres d’horreur québécois qui sont juste excellents, Patrick Sénécal en est un parfait exemple, et pourtant, des scènes choquantes s’y trouvent également.

Je suis ouverte à toute discussion sur le sujet, avec ceux qui ne sont pas saint d’esprit comme moi, avec ceux qui pensent que nous sommes des sous fifres de l’humanité… Et à ceux tout simplement, qui aime l’horreur, la dark romance, les témoignages… 

Publicités
Blabla time

Blablatime #3 : Ca fait quoi d’être professeure ?

Aujourd’hui, je reviens avec un nouvel article, différent, puisque c’est un article Blablatime qui n’a pas eu lieu depuis longtemps. En effet, pour ceux qui ne me parlent pas activement, l’entre année 2017/2018 a été compliquée en ce qui concerne mon avenir. J’ai passé 6 mois à l’usine après mes vacances avant de devenir professeure de français au collège en mars. Voilà, maintenant que les pendules sont remises à l’heure, qu’est ce que ça a changé ?

Mon rapport à la lecture et aux séries.

Résultat de recherche d'images pour "13 reasons why bannière"

Comme je vous l’avais dit, j’étais amoureuse de La casa de papel, cette série à laquelle j’ai accroché excessivement rapidement ! Mais je suis également une grande fan de 13 reasons why, que j’avais lu avant de me jeter corps et âme dans la série. J’ai vu la première saison avant de devenir professeure, mais j’ai vu la seconde en étant déjà dans mes fonctions… J’ai beaucoup aimé cette saison, ce n’est pas le soucis, du moins, ça n’aurait pas été un soucis avant. Mais j’ai été choquée de savoir que certains de mes élèves (entre 12 et 15 ans donc) ont pu voir certaines scènes… J’en reparlerai dans un autre article. J’ai pour projet de faire une catégorie consacrée à ma vie de prof, est-ce que ça vous intéresserai ? 

Résultat de recherche d'images pour "A silent voice bannière"

Mais mon rapport à mes lectures a également changé. Je vous ai notamment parler de mon retour pour les mangas, et notamment A Silent Voice, qui traite du harcèlement. Autant vous dire que j’étais directement concernée désormais, et que j’ai vu des choses assez difficiles depuis mes débuts. J’ai également été confrontée à d’autres soucis personnels des élèves comme la scarification, ou la violence au sein familial. Ce qui fait d’ailleurs que je me repose, sans faire attention, sur des romans en rapport. Notamment avec Sauveur et fils dont je vous ai parlé récemment.

Je fais d’autant plus attention à mes lectures et à ce que je regarde car j’adore proposer des livres et des films / passages de série récents qui ont rapport direct avec le programme. J’ai d’ailleurs aimé proposer des livres comme Percy Jackson pour le cours sur les héros en 5e. J’ai aimé voir des filles de 4e s’intéresser à La Sélection pour proposer un petit exposé rapide sur l’amour…

 

Je vais m’arrêter là pour cet article, pour rester dans le thème du blog, cependant, n’hésitez pas à me dire du coup si une catégorie spéciale vous intéresse ou non, n’hésitez pas non plus à me poser des questions, ce serait avec plaisir ! Et ça me donnerait probablement des idées d’articles.

Tag

[TAG] Vie de lectrice !

Bonjour à tous ! Je vous retrouve pour un article que je n’ai pas fait depuis des mois… Un tag trouvé sur le blog de Typhaine !

 

  • Tu as 20.000 livres dans ta PAL. Comment décides-tu de ta prochaine lecture ?

C’est un peu ce que j’ai la sensation de vivre à chaque fois que je dois choisir une lecture haha ! Non en vrai, je ne me prends pas la tête, je prends selon mes envies, au gré du moment. Sinon il m’arrive souvent de lire les derniers livres achetés, ou les livres qui poursuivent une saga en premier lieu !

  • Tu as lu la moitié d’un livre et tu ne l’aime pas. Tu abandonnes ou tu continues ?

Avant je continuais, maintenant j’ai tendance à abandonner en me disant que de toute manière, c’est une perte de temps de lire quelque chose qui ne me plait pas quand je pourrais lire tant d’autres livres qui eux, me plairont.

  • La fin de l’année approche et ton challenge Goodreads n’est pas fini. Est-ce que tu essaie de te reprendre et comment ? 

Je ne suis pas sur Goodreads, et je me fixe moi-même mon challenge pour l’année. S’il n’est pas atteint, ce n’est pas grave !

  • Les couverture d’une saga/série que tu aimes ne se ressemblent pas… Comment tu gères ça ?

Tant pis ! Ce n’est pas quelque chose qui me gêne au plus haut point du moment que ce sont tous des poches ou tous des grands formats. Mais en général mes séries sont toutes de la même édition…

  • Tout le monde aime un livre que toi tu n’aime pas. A qui en parles-tu du coup ?

J’en parle sur le blog, sur Instagram ou Facebook. Peu importe. Ca ne me dérange pas de dire clairement que je n’ai pas aimé quelque chose. Les goûts et les couleurs comme on dit…

  • Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu va pleurer. Qu’est ce que tu fais ? 

Ca m’est déjà arrivée alors que j’étais dans le bus, en général je suis plutôt du genre discrète et cachée dans mon coin, donc je continuais ma lecture sans me soucier du reste. En revanche si j’avais vraiment du monde à côté de moi, je fermais mon livre le temps de me laisser respirer un petit peu.

  • La suite d’un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses. Que fais tu ? Tu relis le précédent ? Tu trouves un synopsis bien spoilant ? Tu pleures de frustration ?

Je demande à quelqu’un de me rappeler l’ancien, sinon ça revient au fur et à mesure des pages, donc ça ne me frustre pas plus que ça.

  • Tu ne veux pas prêter tes livres. Comment dis tu non gentiment si on te pose la question ?

C’est non, c’est tout. Je ne cherche pas plus loin. Je peux éventuellement donner mes livres car je ne les relis pas, donc selon les personnes etc, ça ne me dérange pas. Mais je ne prête mes livres qu’à ma mère ou à une ou deux copines, pas plus. Je déteste prêter mes livres. (Vous la sentez l’histoire de la lycéenne qui a prêté son livre préféré et qui ne l’a jamais revu ?)

  • Tu as choisis et reposés 5 livres le mois passé. Comment gères tu ta panne de lecture ?

Avant ça m’angoissait énormément, maintenant, tant pis. Quand je suis plus ou moins en panne de lecture, à ne pas confondre avec les derniers mois que j’ai passé où j’ai été très occupée, je prends d’autre genre de lecture que le roman. Je me remets aux mangas, aux BDs, et ça fait du bien.

  • Il y a tellement de nouveaux livres que tu rêves d’acheter. Combien en achètes-tu réellement ? 

Ca dépend du moment, de si je veux économiser mes sous, si j’estime que je peux me passer du livre… Ou si alors je le veux et ce sera comme ça et pas autrement… Je suis capable d’acheter une dizaine de livre d’un coup.

  • Après les avoir acheter, combien de temps restent-ils dans ta PAL avant que tu ne les lisent ?

Ca dépend tout à fait du livre pour le coup, il peut rester des années dans ma PAL, comme ne rester que quelques heures !

 

Je ne tague personne. Si vous souhaitez le reprendre, ne vous gênez pas ! Je serai ravie de passer voir vos réponses que ce soit en commentaire, sur votre blog… Si vous l’avez déjà fait, n’hésitez pas à me laisser les liens ! J’aime bien découvrir les différences que l’on peut avoir entre lecteurs…