Films & Séries

Animé : Glambing School

Salut ! 

Je vous retrouve pour vous parler d’un animé cette fois, que je n’ai pas lu en manga, mais qui existe aussi en série !

Résultat de recherche d'images pour "Glambing School"

Cet animé est disponible sur Netflix et il y a actuellement deux saisons d’une dizaine d’épisodes chacune. On suit Yumeko, la jeune fille ci-dessus qui vient d’intégrer une prestigieuse école où le maître mot est le jeu. Je vous préviens, si on vous dit toujours qu’on peut développer une addiction aux jeux d’argent, ici, on est très proche de la folie ! Vous allez tomber sur des jeunes filles et des hommes qui parient leur vie, leurs ongles, leur tête, leurs doigts et j’en passe !

Je vous préviens à l’avance : c’est un animé prenant, mais particulièrement malsain. On est quand même dans des jeux d’argent particulièrement glauques et où tout ce qui fait plaisir à Yumeko, c’est le risque, le jeu pour le jeu… Le jeu prend des tournures d’allures sexuelles : le plaisir passe par le jeu, et ce n’est pas la seule pour qui c’est le cas.

Malgré tout, l’animé est passionnant parce que Yumeko peut perdre ! Elle n’est pas intouchable, et j’adore voir les tricheries des adversaires démasquées, ou pas, parfois. Il est agréable de voir un animé aussi bien ficelé, du moins à mon sens. Je trouve les dessins superbes, très colorés, c’est un plaisir de regarder ! D’ailleurs, j’ai littéralement avalé les deux saisons en deux jours…

Néanmoins, ce n’est pas une série à mettre entre toutes les mains : elle est réservée à un public averti (sans que ce soit trop trash ou autre) mais elle n’est clairement pas à mettre dans les mains de pré-ados !

Vous connaissez ? Vous avez déjà vu l’animé ? La série ? Ou alors vous avez lu les mangas ?

Publicités
Bilan du mois

Bilan Juin 2019

Bonjour ! 

La fin du mois est déjà arrivée, la Japan Expo approche, les vacances également mais le mois a été un peu chargé, donc j’avoue avoir un peu moins lu.


Blanche Neige de Louis-Pier Sicard : 197 pages : Un petit roman horrifique de la saga des Contes interdits que vous pouvez retrouver ici.

Oh, boy ! De Marie-Aude Murail : 201 pages : Un petit coup de cœur pour ce roman à la fois au top pour les adultes et pour les plus jeunes ados comme enfants ! Vous pouvez retrouver la chronique ici.

Le maître des livres T6, T7 & T8 de Umiharu Shinohara : 571 pages : Une très bonne continuation pour cette superbe série que je vous ai déjà présenté ici.

Dark psycho T2 : The Devil de Thania Odyne : 336 pages : Une dark romance que j’ai préféré par rapport au premier tome dont je vous avais déjà parlé ! La chronique est juste ici.

The End de ZEP : 90 pages : Une BD superbement bien réalisée avec une jolie morale écologique qui a le mérite de rester dans les esprits ! La chronique est présente sur le blog ici.

Yallah Bye de Joseph Safieddine : 168 pages : Une BD dont je vous ai parlé récemment sur la guerre et le conflit israëlo-libanais de 2006 avec de magnifiques planches. Pour plus de détails, c’est ici que ça se passe.

Lou ! T7 : La cabane de Julien Neel : 48 pages : J’ai repris cette superbe série… J’avais adoré quand j’étais adolescente, alors je me suis remise dedans et j’attends de pouvoir lire le dernier tome. Je vous parlerai de cette série prochainement.

Errance d’Inio Asano : 246 pages : Un très beau manga que j’ai adoré et que je vous ai présenté ici.

Le couvent des damnées T3 & T4 de Minoru Tayeyoshi : 384 pages : Je continue cette série que j’aurai probablement terminé le 1er ou le 2 juillet ! J’ai fait durer le plaisir car c’est un vrai coup de coeur.

J’ai re changé d’établissement en début de mois et j’ai dû lire plus ou moins grandement les oeuvres Croc-Blanc et Felicidad, ce qui fait que mes lectures personnelles ont été légèrement impactées. Néanmoins, cela fait un total de 2241 pages pour 12 livres, et une bonne préparation à la Japan Expo que j’attends avec impatience !


Du coup, du côté séries j’ai eu pas mal de petites découvertes, et je me suis remise dans deux séries que j’avais déjà adorées.

Résultat de recherche d'images pour "Good Girls"

En premier, Good Girls, évidemment, dont je vais vous parler prochainement également car c’est vraiment une série que j’adore ! Par ailleurs, je vous ai parlé de Chernobyl qui est une excellente série que j’ai beaucoup aimé ! J’ai commencé GOT (maintenant que plus personne n’en parle !) et j’ai repris Aggretsuko avec la saison 2 disponible sur Netflix : je suis fan ! Dans le même genre (animé) j’ai adoré Glambing School !

Résultat de recherche d'images pour "Aggretsuko"


Pour la musique : 

J’ai fait mon spectacle de zumba le week-end dernier et on a dansé à la fin sur Le Coach de Soprano et je pense que cette musique va me poursuivre tout l’été malgré mes difficultés à aller à la salle ces derniers temps par cette chaleur…

 

Du côté personnel : le mois a été bien rempli, j’ai changé d’établissement pour revenir dans celui d’origine où je me sentais bien. J’ai également fait mon dernier cours de zumba, fêter mon anniversaire, celui de mon conjoint, ainsi qu’être invitée à un mariage particulièrement important pour moi ! Bref, c’était sport ! Et ce n’est pas terminé. Le début du mois de juillet s’annonce pas mal aussi, mais on en reparlera au prochain bilan !

Et vous ? Vos coups de coeur du mois ? Vos activités ? Et vous avez eu le temps de lire ? 

Films & Séries

Mini série : Chernobyl.

Hello ! 

Je viens vous proposer une nouvelle catégorie d’articles Films & Séries étant donné que j’en regarde de plus en plus depuis un peu plus d’un an ! On commence donc par cette mini série dont tout le monde parle depuis plusieurs semaines.

Résultat de recherche d'images pour "Chernobyl série"

Chernobyl est une mini-série de 5 épisodes qui traite de la catastrophe nucléaire qui a eu lieu le 26 avril 1986 à Tchernobyl en Ukraine. Elle est disponible en replay sur OCS.

Dans cette série, on retrouve de nombreux éléments sur cette catastrophe mondiale : les retombées, comment s’est arrivé, pourquoi, et comment des centaines, des milliers de personnes se sont sacrifiées pour sauver les autres… Des grands ingénieurs, à ceux qui ont été évacués, ceux qui ont subi les radiations, vous aurez une vision assez large de ce qui s’est passé là-bas et de ce qu’ont vécu les gens qui ont vécu en Ukraine à ce moment-là et qui ont été plus ou moins proches de la centrale. Vous saurez également ce qui s’est passé les heures qui ont suivi l’accident, les jours et les mois.

C’est une série très bien faite, avec une documentation excellente et un jeu d’acteurs assez ahurissant. Je vous recommande vraiment cette série qui est une véritable mine d’informations et pour une fois : elle n’est pas trop longue !

J’ose également espérer que désormais, je n’aurai plus besoin d’expliquer ce qu’est Tchernobyl à mes élèves… 

Vous avez regardé cette série ? Vous en pensez quoi ? 

Chroniques

[CHRONIQUE] Les Revenants

Les revenants : Tome 1

Auteur : Patrick Sethles-revenants-668713-264-432

Série : 1er tome, néanmoins, il me semble que le second n’a pas été écrit malgré les nouvelles données fin 2015.

Editeur : Michel Lafon

Nombre de pages : 412

Résumé : Dans une petite ville française de montagne dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres disparus de leur famille revenir à la vie : le même jour, des personnes de tous âges parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon, qui s’était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître …

Alors que chacun tente d’accepter l’impossible, des phénomènes étranges se produisent dans la ville et des meurtres sanglants, semblables à une série d’assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt, terrifient la population.

Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l’effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ?

Elle est revenue d’entre les morts.

Avis : Voici un livre que j’ai commandé il y a quelques mois, suite à une vente privée Michel Lafon sur Showroom si je ne me trompe pas de site. Et il m’avait fait de l’oeil pour la couverture un peu creepy, le résumé aguicheur… Enfin bref, j’ai craqué et je me suis dit qu’on verrait bien ! Et je l’ai sorti de ma PAL assez rapidement tout de même parce qu’il me tentait en parallèle de ma lecture du dernier tome de la Passe-miroir.

Dès les premières pages, j’ai eu un peu de mal parce qu’on se met dans la peau de différents personnages, et je me perdais entre la multitude de ceux-ci ! Mais on a un long moment dans les chapitres où on instaure le cadre, et c’est vraiment agréable de voir qu’on prend le temps, qu’on s’imagine le monde dans lequel on est. Et au fur et à mesure des chapitres on s’habitue aux différents personnages, on les regroupe… C’est de plus en plus facile à comprendre et à assimiler. Et à la fois, on sent que le roman devient de plus en plus sombre, noir, angoissant, jusqu’à l’apothéose de la fin.

C’est le premier livre que je lis de cet auteur, et j’ai été captivée par l’écriture, par la manière de rentrer dans la ville de nos personnages, et de faire entrer, en nous-mêmes, toute l’angoisse qu’ils ressentent, la peur, la méfiance, et ça peu importe qui ils sont. J’ai vraiment été eu la sensation qu’on me prenait à la gorge et que je me retrouvais parfois coincée comme les personnages l’étaient, notamment avec Julie ! Au-delà de cette sensation de prise au piège et de huis-clos, j’ai vu aussi énormément d’émotion entre les familles, et surtout dans le rapport parent/enfant notamment entre Thomas et Chloé, et Julie et Victor. À la fois, le livre est angoissant, mais aussi émouvant, et ce jusque dans les dernières pages.

Comme vous pouvez le deviner donc, je me suis sentie très proche des personnages. Et j’ai eu un petit coup de cœur pour Thomas, Victor et Julie. Ce sont des personnages que j’ai trouvé vrais, sensibles, prêts à tout par pure protection. Et pourtant, il ne s’agit pas que de personnages « en vie ». Comme je n’ai pas apprécié d’autres personnages tels que Pierre ou Simon. Qui eux, ne sont pas que des personnages « morts ». J’ai aimé le fait qu’on ait pas une distinction entre les méchants et les gentils à travers ceux qui sont morts et qui reviennent, et ceux qui sont vivants ! On a d’autres personnages que je qualifierai d’entre deux, parce que je n’ai pas réussi à les cerner, parce qu’ils m’ont agacé, c’est le cas de Léna que j’ai trouvé capricieuse et égoïste, mais aussi de Camille car je n’ai jamais su ce qu’elle tentait réellement de faire vis-à-vis des autres !

En revanche, si j’ai aimé l’histoire, la fin est une réelle déception parce que le second tome n’est jamais paru et que je n’ai pas eu les réponses à mes questions. On reste sur une fin trop énigmatique pour moi, empli entre curiosité, horreur, spéculation… On ne répond pas à certaines questions qu’on se pose même dans la quatrième de couverture du roman, et ça m’a véritablement gênée.

Cependant, ça reste une très bonne lecture, et ce livre a une adaptation sous forme de série que je regarderai probablement en espérant retrouver l’ambiance qui m’a plu dans ce livre !

Note : ♥♥♥♥