Chroniques

[CHRONIQUE] Le joueur de flûte de Hamelin

Le joueur de flûte de Hamelin

[Partenariat] | [Ceci est un roman graphique]

Auteur : Jay Asher & Jessica Freeburg

Editeur : Michel Lafon

Nombre de pages : 140

Résumé :

Il était une fois, dans un petit village au fin fond de la forêt, une jeune femme sourde nommée Maggie. Maltraitée par les villageois, elle se réfugiait dans l’imaginaire, rêvant de trouver un jour le prince charmant. Quand Maggie rencontre le mystérieux joueur de flûte, il semble que tous ses vœux se réalisent. Mais à mesure qu’elle se rapproche de lui, Maggie découvre le côté sombre du garçon de ses rêves qui pourrait bien se révéler son pire cauchemar…

Avis :

Avant tout, merci aux éditions Michel Lafon pour ce nouveau partenariat, qui met en jeu un roman graphique alors que je suis plutôt habituée aux romans purs et durs. J’ai lu beaucoup de romans graphiques pendant un moment, mais j’admets avoir arrêté parce que je trouvais qu’il n’y avait pas assez de consistance pour le prix. (Ne me tapez pas sur les doigts, je connais la loi du prix unique, ce que ça coûte de faire éditer un livre, etc. N’empêche que mon compte bancaire n’était pas forcément en accord il y a quelques années quand j’étais encore étudiante pour payer 20e et dévorer le livre en une heure à peine.) Donc c’était l’occasion lors de cette sortie de voir si j’appréciais toujours ce style.

Nous avions eu un petit extrait lors du salon de Montreuil lors du petit déjeuner avec les partenaires, et c’est vrai que je choisis majoritairement mes BDs et mes romans graphiques vis-à-vis des dessins. Je sais automatiquement si ça va me plaire ou non juste au dessin car malheureusement parfois, je me focalise automatiquement dessus et je ne pourrai pas lire un roman graphique ou une BD avec des illustrations qui ne sont pas mon genre, que je trouve trop approximatifs. J’ai besoin également de discussion dans ce genre de roman, c’est tout ou rien, mais pas de description alors que tout peut passer par le dessin. Et j’avais l’impression de retrouver tout ce que j’aimais dans les extraits, alors quand ce roman nous a été proposé, j’ai postulé.

Ce roman traite du conte du joueur de flûte de Hamelin, conte que je ne connaissais pas avant de me renseigner un peu sur ce roman graphique. Pas taper donc ! Je ne pourrais pas faire de comparaison entre cette réécriture et le vrai conte du coup. Je vais uniquement vous parler vraiment de l’aspect artistique, des émotions ressenties, plus que de l’histoire de ce fait.

Pour les illustrations, clairement, elles sont magnifiques. J’ai eu un énorme coup de cœur pour nos deux personnages principaux que sont le joueur de flûte et Maggie. Il y a beaucoup de tendresse, d’émotions, et à la fois de colère, de sentiment de vengeance ! Puis sincèrement, j’aurai bien fait du joueur de flûte mon bookboyfriend hein. Non seulement on l’a représenté de façon carrément hyper beau, mais en plus il m’a mis les larmes aux yeux. Moi je dis oui, aucun souci, viens on s’épouse. On a une histoire tellement poétique, tellement belle sans tomber pour autant tomber dans le cliché amoureux ou autre. On passe de la joie à la stupeur en quelques secondes. J’aime les romans qui jouent avec ma sensibilité, qui me font changer d’avis toutes les 30 secondes, et j’aime ce fait qu’on ne soit pas dans le monde des Bisounours (bon, j’admets, ça c’est selon mes périodes de lecture.) Mais entre l’histoire, les personnages, les illustrations, c’est un combo gagnant car ça a été un vrai coup de cœur pour moi.

Est ce que vous connaissez le conte de base ?

Vous aimez bien lire des romans graphiques ou pas du tout ? Celui-ci vous tente ? 

Note : ♥♥♥♥♥

Publicités
Throwback Thursday

Throwback Thursday Livresque #4

Bonjour !

On est jeudi, c’est donc le moment de se retrouver pour vous présenter un livre, et pour ça, quoi de mieux que le rendez-vous organisé par Bettie Rose Books ! Cette semaine le thème est : Wild Life (un livre qui évoque des animaux, domestiques ou sauvages, mais qui ne sont pas forcément les héros.) et indéniablement, j’ai choisi, pour une fois, de ne pas vous présenter un roman… Il s’agit donc d’un roman graphique/BD jeunesse que j’ai particulièrement apprécié à sa sortie :

.

Il s’agit donc du premier tome des Carnets de Cerise : Le Zoo pétrifiéles-carnets-de-cerise-tome-1-le-zoo-petrifie-3584553-264-432

.

J’avais été transportée par cette jolie histoire, très touchante, et également par les dessins. Ils sont tout simplement magnifiques, tellement bien représentés, et l’histoire est emprunte d’un magnifique optimisme, d’une belle morale et également de jolies valeurs ! Un livre à mettre entre toutes les mains donc… Je vous laisse avec le résumé si jamais il vous intéresse !

Résumé : 

Il était une fois … Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois … ben moi, Cerise !

J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter les histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.

On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes … En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux …