Chroniques

[CHRONIQUE] Hôtel Grand Amour

Hôtel Grand Amour.

[Partenariat NetGalley : Didier Jeunesse]

Couverture du livre : Hôtel Grand AmourAuteur : Sjoerd Kuyper

Editeur : Didier Jeunesse

Nombre de pages : 256

Résumé : Au moment où Vic, 13 ans, marque le but qui qualifie son équipe, son père s’effondre, victime d’un infarctus. Il est emmené d’urgence à l’hôpital et Vic et ses trois soeurs doivent alors gérer seuls l’hôtel familial. Très vite, c’est le grand n’importe quoi ! Les clients s’enfuient, les créanciers débarquent : il ne reste plus que quinze jours pour sauver l’hôtel ! Sans rien dire à leur père…

Un homme ne doit jamais essayer de ressembler à un autre. Elle disait : S’il veut être comme quelqu’un d’autre, alors moi, je veux être avec cet autre-là.

Avis : Tout d’abord, merci à NetGalley et aux éditions Didier Jeunesse, qui une fois de plus m’a fait confiance pour cet ouvrage.

J’ai choisi ce livre parce que j’aimais bien la couverture, parce que j’avais besoin de lire quelque chose de léger, et il me semblait qu’un livre jeunesse s’accordait parfaitement avec ça. J’ai aimé le résumé qui promettait à la fois de l’humour et de la tendresse. Et j’ai été servie !

Dès les premières pages on comprend que le livre se lit très vite. Il est court, et l’écriture est enfantine puisque c’est un livre jeunesse, vous ne serez donc pas gêné par les tournures de phrases compliquées ! Mais peut-être perturbés par l’écriture tout de même. J’ai d’ailleurs eu parfois du mal à différencier qui parlait entre les différents clics du magnétophone à travers lequel Vic, notre personnage principal, s’exprime.

Je n’ai pas retrouvé ce problème dans la suite de ma lecture. J’ai eu envie de découvrir la suite même si je m’attendais parfois à plus d’émotions que je n’en ai eu !

L’écriture est simple, on s’adresse à un public relativement jeune. Je dirais plutôt des pré adolescents étant donné qu’on a des petites informations très légèrement sexuelles, rien de choquant bien sûr, juste une découverte du corps. Cependant, l’écriture est parfois trop enfantine pour moi. On lit le livre à travers les expressions et les façons de parler de Vic, et parfois il y a des tournures de phrases qui m’ont vraiment dérangée même si je sais parfaitement qu’on est calé sur un enfant de 13 ans, et évidemment, cet enfant de 13 ans ne joue pas avec les mots comme un adolescent ou un adulte. Même si ça n’a pas bloqué ma lecture, ça m’a parfois gêné. D’autant qu’on aborde des thèmes importants comme le décès d’un des parents, la maladie de l’autre, on s’approche également du viol.

Les personnages principaux sont attachants, notamment Vic et ses sœurs, j’ai eu ma préférence pour Alex et Pétro, la plus jeune, même si j’ai apprécié Laeti tout en trouvant qu’elle faisait trop jeune pour l’âge qu’on lui donne. Même si les personnages sont attachants, je n’ai pas réussi à m’identifier à eux, même en prenant en compte le fait que c’était un livre jeunesse. L’histoire est belle, mais pas assez réaliste à mon goût, même en ce qui concerne vraiment le caractère, notamment celui du père.

En ce qui concerne la fin de ce livre, j’ai été très touchée, presque émue aux larmes, de ce pré adolescent en train de grandir qui s’adresse à sa mère décédée sans jamais tomber dans la tristesse infinie. On a vraiment un beau livre sur ce sujet, qui prône l’envie de vivre, et l’amour. Le fait de continuer à vivre, sans oublier pour autant… C’est vraiment un beau livre, et il peut, à mon avis, être une belle histoire pour ces enfants qui perdent un de leur parent trop tôt… On n’est pas seulement dans la tristesse, on trouve de l’humour, énormément de choses rigolotes à lire. On ne se retrouve pas du tout dans un livre dramatique, mais dans un livre empli d’espoir.

Je ne pense pas que je relirai un livre jeunesse de cet auteur parce que ce n’est pas mon genre. Néanmoins, à travers le livre jeunesse et l’humour, on a un livre qui traite de sujets compliqués de façon douce, et avec intelligence.

En amour, je suis bègue.

Note : ♥♥♥♥♥

Publicités
Haul·In My Mailbox

In My Mailbox Août 2017

Bonjour !

Je vous retrouve pour mes achats, réceptions et cadeaux livresque de ce mois-ci ! Je vous avoue que j’ai un peu honte, parce que je devais être en no buy, et je crois que le Book Haul est encore pire que le mois dernier. Cependant, en réalité, il y a pas mal d’ebook, énormément de livres de brocantes, quelques partenariats, notamment avec Hachette et Didier Jeunesse, et des cadeaux de mes parents ou de mon copain. Donc en vérité, il n’y a que trois livres achetés neufs !

Les livres achetés neufs.

 

Les cadeaux

 

Les livres achetés à Noz et en foire à tout / marché aux livres.

 

La boîte à livre

 

Les partenariats

 

Emprunts à la bibliothèque

 

Ebooks

 

C’est pas tout à fait ce que j’appellerai un no buy mais bon ! J’espère faire baisser ma PAL avec le Pumpkin Autumn Challenge, et le Challenge Bookjar 1 an dont je vous reparlerai plus tard !

Des avis sur ces différents livres pour m’aider dans mes choix livresques futurs ?

 

Chroniques

[CHRONIQUE] Demain il sera trop tard

Demain il sera trop tard

couv10907533Auteur : Jean-Christophe Tixier

Editeur : Rageot

Nombre de pages : 440

Date de sortie : 13 septembre 2017

Merci à Netgalley et aux éditions Rageot pour leur confiance !

Résumé : Virgil vit dans l’insouciance. Le Terme diagnostiqué à sa naissance fait de lui un 81 (il va vivre 81 ans). Mais un jour, une Brigade tente de l’arrêter. Il s’enfuit. Débute alors sa descente aux enfers.
Enna, elle, est Court Terme et vit dans le ghetto. Elle graffe sa révolte sur les murs des beaux quartiers. Quand son amie est tuée par un groupuscule proche du pouvoir, elle jure de la venger…
Traqué, Virgil rencontre une jeune geek, Lou, analyste de données, qui lutte clandestinement contre le système.
Lui, Enna, Lou et d’autres sont décidés à se battre contre cette société totalitaire qui les a condamnés et à vivre intensément chaque jour, chaque minute, chaque seconde, qui restent !

.

Avis : Avant toute chose, merci énormément à Netgalley et aux éditions Rageot, qui viennent justement de rejoindre le site. J’ai choisi ce livre avant tout pour son résumé car je ne connais pas du tout l’auteur, et même si je trouve la couverture jolie, elle ne m’aurait pas tout de suite aimantée dans une librairie ou autre je pense.

Dès les premières pages, j’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel était entraîné ! Un petit air de dystopie comme je l’aime. En effet, la technologie est tellement importante que vous connaissez la date de votre mort, vous pouvez donc être soit un court-therme, soit un moyen-therme, ou alors un long-therme. Mais ceux qui vivent le moins longtemps sont « évidemment » les plus pauvres ! Un mouvement de rébellion est en marche pour un monde meilleur !

La suite est tout aussi intrigante et tentante ! J’aime le fait qu’on se retrouve dans tous les camps à la fois ! Les courts-thermes, les longs-thermes, ceux qui luttent contre le système, mais aussi ceux qui font en sorte que ça reste comme ça !

Par contre, l’écriture m’a un petit peu dérangé. En effet, il y a énormément de choses à prendre en compte, des mots nouveaux, des sortes de label… Et j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver au début, et même à la fin des fois je n’étais pas certaine de ce dont on parlait… Le roman fait 440 pages, mais il est vraiment condensé dans ses explications je trouve. Ca a un peu freiné ma lecture même si ça se lit vite et plus ou moins simplement. En gros, pour donner une idée, j’ai eu des moments de blanc où j’ai dû reprendre la phrase que j’étais en train de lire pour comprendre de quoi il s’agissait…

J’ai eu un peu le même problème avec les personnages. Ils sont extrêmement nombreux et j’avais parfois du mal à re-situer des personnages qui étaient là au début du livre, et qui ne réapparaissent qu’à la fin ! Moi et ma petite mémoire, on ne les avait pas trop enregistré en passant qu’ils ne seraient pas si importants que ça du coup.

Hormis ça, j’ai beaucoup aimé le personnage de Virgil, et également de Lou. Même si j’ai toujours eu des éléments dans leur caractère qui m’ont gêné. Je les ai parfois trouvé immature, trop sûr d’eux, trop dans leur monde dans le sens où chacun est campé sur ses positions. Les personnages ne sont pas parfaits, certes, mais ces petits défauts m’ont un peu refroidie sur certains personnages ! Du coup, même si je les ai appréciés, je ne m’y suis pas attachée. 

Je n’en ai détesté aucun il me semble même si j’appréciais moyennement Jolson et «  Yeah, monsieur » (vous comprendrez !)

Pour ma part, la fin est bien, mais trop ouverte. Et j’ose espérer qu’il y a un second tome qui va paraître ! Sinon ça fera partie des fins que je n’apprécie que moyennement. Vous aurez compris depuis le temps que les fins ouvertes, c’est pas mon truc du tout ! Je n’ai pas l’imagination pour.

En conclusion, ça n’a pas été un coup de cœur, ni une déception, disons simplement que ça m’a fait passer le temps sans plus, et que j’ai commencé à vraiment rentrer dans le livre uniquement vers la fin. S’il y a un prochain tome, je le lirai probablement, mais j’espère que ce sera une lecture plaisir plutôt qu’une lecture pour passer le temps.

Note : ♥♥♥♥♥

C'est lundi que lisez-vous ?

C’est lundi que lisez-vous ? #7

Bonjour ! En ce lundi pluvieux, je vous retrouve pour notre petit rendez-vous habituel, même si je n’ai eu le temps de lire que deux livres cette semaine, en revanche, je suis également en parallèle, en train d’en lire deux, dont un que j’ai bien entamé et qui me plait énormément… J’ai une petite surprise aussi pour la suite !

.

Qu’ai-je lu ?

Cette semaine, pas de romance, rien que de l’angoissant ! J’ai donc lu ces deux livres et vous pouvez retrouver les chroniques sur le blog. J’ai beaucoup aimé Les Revenants, tandis que j’ai été déçue par certains aspects de La mécanique du Chaos. Pas de coup de cœur pour cette semaine donc.

.

Que suis-je en train de lire ?

C’est avec grand plaisir que j’ai choisi mes nouvelles lectures ce week-end… Le troisième tome de la saga The elements me faisait énormément envie depuis longtemps, ce sera donc une lecture sur Kindle puisque je me le suis procurée dès sa sortie, et pour une lecture papier, un achat récent qui m’a fait énormément envie également… Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte.

.

Résumé :tu-as-promis-que-tu-vivrais-pour-moi-915720-264-432

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

Résumé : elements-tome-3-the-silent-waters-898027-264-432

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.

J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.

C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Que vais-je lire ensuite ?

inaccessibles-tome-1-la-tour-aux-mille-etages-878348-264-432Alors, tout d’abord, je ne sais pas réellement ce que je vais lire ensuite, mais j’attend un partenariat avec la maison d’édition Michel Lafon où j’ai été acceptée. (Merci à Yami Shadow) Et j’ai donc pu choisir un premier livre pour ce partenariat, et j’ai demandé Inaccessibles tome 1 : La tour aux milles étages ! de Katharine McGee. J’attend donc cette réception avec impatience car ce livre me fait très envie depuis des lustres et (heureusement ?) je ne l’ai jamais trouvé en boutique !

Pour ce qui est d’une autre éventuelle lecture puisque je lis toujours en parallèle sur Kindle et sur papier, je ne sais pas, ce sera selon mes envies ! Pareil pour le livre papier car je pense finir Carène Ponte avec la réception.

Chroniques

[CHRONIQUE] La mécanique du Chaos T1 : Le grand partage.

La mécanique du Chaos T1 : Le grand partage.

la-mecanique-du-chaos-933561-264-432Auteur : Tom Joad

Série : La mécanique du Chaos

Editeur : Librinova

Nombre de pages : 204

Résumé : « — C’est parti, dit Lana sans réfléchir. Ça va nous tomber dessus avec une puissance incroyable…

Comme pour lui donner raison, un sifflement s’éleva du côté est. D’abord lointain, timide, semblable au chuintement d’une cocotte-minute. Et puis de plus en plus impérieux. Il devint vite assourdissant, terrifiant. Le ciel et la terre s’étaient mis à gémir, à hurler de concert. Et ça continuait de croître de façon exponentielle. […] Le vent ne tournait pas, il fonçait en ligne droite comme un tsunami, et son souffle titanesque balayait tout sur son passage en une fraction de seconde…

— Seigneur ! » pensa Lana horrifiée. »

Alors que l’univers semble s’abattre sur Lana et son frère Alex, parviendront-ils à s’échapper avant qu’il ne soit trop tard ?

Avis :

Pourquoi j’ai choisi ce livre ?

Merci à Netgalley et à Librinova pour ce partenariat ! J’ai eu envie de lire ce livre grâce à sa couverture, mais également grâce à son résumé qui permettait de faire comprendre une catastrophe naturelle sur laquelle se basait le livre, étant donné que c’est quelque chose que j’apprécie énormément soit dans les films, soit dans les livres, je n’ai pas hésité !

On plonge dedans tout de suite où on attend ?

Dès les premières pages, je trouve qu’on est assez loin de ce à quoi on s’attend, comme si le livre était un peu long à démarrer et se mettre véritablement dans l’action. En revanche, les pages qui suivent sont haletantes, perturbantes, et on a bien placé les personnages dès le début donc on n’est pas perdu dans la trame de l’histoire malgré quelques allers-retours dans le temps selon de quel point de vue vous vous placez dans l’histoire. En effet, on se retrouve avec deux points de vue différents, celui de Lana et Alex, et celui de Price. Autrement dit, ceux qui ne sont pas véritablement à l’abri, et ceux qui semblent y être ! Je regrette en revanche d’avoir seulement une partie d’action dans tout ce roman qui est déjà très court.

Et l’écriture ?

J’ai bien aimé l’écriture de l’auteur, même si ça fait très film américain dans les descriptions que l’on peut y retrouver, de même pour les personnages très riches, je pense notamment à Price et ses sbires. Cependant, je n’ai pas du avoir de chance car je suis tombée sur un ebook avec énormément de faux sens, de fautes, d’erreurs dans les mots qui, du coup, ne s’avéraient pas être les bons. Et à la fin, ça m’a rendu la lecture vraiment désagréable…

Les personnages ?

J’ai eu du mal avec les personnages, tout simplement parce que même s’ils sont travaillés, je n’ai pas apprécié les personnages principaux tels que Léna. Je l’ai trouvé vraiment immature, trop enfantine, je ne me suis pas du tout attachée à elle, et plus les pages passent, plus j’ai eu la même sensation avec Alex, alors que j’ai beaucoup apprécié le personnage de leur père, tout comme Terry ! Évidemment, Price est un des personnages que l’on adore détester, ce n’est donc pas une surprise. J’ai ensuite pris le temps de m’attacher à Gomez et Sérena, que l’on retouve dans le point de vue de Price, cependant, j’ai la sensation de ne pas réussir à les cerner, on reste dans le doute.

Et la fin alors ? On la change ou on la garde comme elle est ?

Alors, de base, il n’était pas marqué sur la fiche du livre de Netgalley que ce livre était le début d’une série… Série commencée en 2015, et dont la suite devait paraître, selon les dires de l’ebook, avant les vacances 2016, sauf que ce second tome, que j’ai cherché, n’existe pas. On a des révélations sur la fin qui font que le livre est bien, mais on s’arrête sur une révélation sans savoir ce qui va se passer ensuite, sur des projets… Le livre est court, et on n’a pas la suite, on sent tout de suite qu’il manque quelque chose et ça m’a gêné.

En résumé ?

Un livre dont le fond, l’histoire, est bien, recherchée, mais qui n’est pas assez approfondi à mes yeux et qui malheureusement comporte beaucoup trop de maladresses face aux fautes, à la continuité, à la longueur du roman… J’ai aimé ma lecture, je l’ai lu très rapidement d’ailleurs, et je ne dirai pas que je ne recommande pas ce livre, l’histoire est bien, mais je ne l’offrirai pas, car j’ai eu la sensation de lire quelque chose d’inachevé.

Et si la suite finit par sortir ?

Si le second tome paraît, alors dans ce cas, je le lirai, en espérant ne pas retrouver ce qui m’a gêné, et en espérant qu’il soit un peu plus consistant !

Note : ♥♥♥♥♥

C'est lundi que lisez-vous ?

C’est lundi que lisez-vous ? #6

Hello ! Aujourd’hui c’est lundi et on se retrouve pour le petit rendez-vous habituel !

Je vous parle automatiquement de mes deux dernières semaines de lecture parce que je n’ai pas fait le petit rendez-vous la semaine dernière car j’ai un peu de mal à lire ces derniers temps, ou du moins pas aussi vite que je le souhaiterai.

.

1. Qu’ai-je lu ?

En effet j’ai lu du coup mon partenariat Netgalley, des témoignages de soignants de l’attentat du 14 juillet 2016, bientôt un an… Vous pouvez retrouver ma chronique sur le blog, même s’il est évident que vous n’y verrez aucun jugement sur l’écriture ou autre. Plus que de chronique, je parle plutôt de ressenti. Pour une note plus joyeuse, j’ai terminé ce week-end La Passe-Miroir T3 : La mémoire de Babel de Christelle Dabos. Si vous me connaissez notamment de par ma page Facebook, vous savez que je suis une grande fan de cette saga, et je vous poste ma chronique prochainement !

.

2. Que suis-je en train de lire ?

les-revenants-668713-264-432En ce moment je lis Les Revenants de Seth Patrick en lecture commune avec Emlespages ! C’est une lecture que j’apprécie beaucoup et dont j’espère vous parler pendant la semaine. Je vous laisse le résumé juste en dessous.

Résumé : 

Dans une petite ville française de montagne dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres disparus de leur famille revenir à la vie : le même jour, des personnes de tous âges, parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon, qui s’était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître… Alors que chacun tente d’accepter l’impossible, des phénomènes étranges se produisent dans la ville et des meurtres sanglants, semblables à une série d’assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt, terrifient la population.

Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l’effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ?

.

3. Que vais-je lire ensuite ?

la-mecanique-du-chaos-933561-264-432Je suis certaine de lire La mécanique du chaos de Tom Joad, puisque c’est un de mes partenariats avec Netgalley ! Et je ne sais pas encore quelle lecture accompagnera ce livre, qui est un ebook, donc ce sera une lecture papier.

Résumé de La mécanique du Chaos : 

« — C’est parti, dit Lana sans réfléchir. Ça va nous tomber dessus avec une puissance incroyable…

Comme pour lui donner raison, un sifflement s’éleva du côté est. D’abord lointain, timide, semblable au chuintement d’une cocotte-minute. Et puis de plus en plus impérieux. Il devint vite assourdissant, terrifiant. Le ciel et la terre s’étaient mis à gémir, à hurler de concert. Et ça continuait de croître de façon exponentielle. […] Le vent ne tournait pas, il fonçait en ligne droite comme un tsunami, et son souffle titanesque balayait tout sur son passage en une fraction de seconde…

— Seigneur ! » pensa Lana horrifiée. »

Alors que l’univers semble s’abattre sur Lana et son frère Alex, parviendront-ils à s’échapper avant qu’il ne soit trop tard ?

 

Chroniques

[CHRONIQUE] Soigner : 14 juillet 2016, ils ont pansé les plaies de Nice.

Soigner : 14 juillet 2016, ils ont pansé les plaies de Nice.

soigner-nice-14-juillet-2016-937519-264-4321

Auteur : Dr. Marc Magro

Editeur : First

Partenariat : Netgalley

Nombre de pages : 320

Résumé : Un an après, les héros du plan Blanc de Nice racontent leur 14 juillet 2016.

Qu’ils soient médecin, infirmier/ère, aide-soignant(e), pompier,
Qu’ils aient été de garde, mobilisés à 23 heures, ou se soient trouvés dans la foule à titre personnel,
Qu’ils aient sauvé des vies, tenu des mains blessées ou compté des morts,

La nuit du 14 juillet 2016 restera gravée dans leur mémoire. Ce livre est leur thérapie collective. Une tentative de saisir l’indicible, de trouver les mots qui soignent leurs maux après avoir pansé le sang des autres.

Avis : Aujourd’hui, il ne s’agit pas d’une chronique habituelle car je ne critiquerai pas ce livre, son écriture ou autre… En effet, grâce à Netgalley j’ai eu la chance de pouvoir lire ce livre qui est un témoignage de ces personnes qui ont sauvé la vie d’autres personnes lors de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice.

J’ai choisi de lire ce livre car pour moi il était important de rendre un petit hommage à ceux qui ont permis de sauver des centaines de vies lors de cette nuit. A ceux qui ont dû identifier les personnes décédées, ceux qui ont dû subir tout ça en direct, prendre sur eux…

On retrouve plusieurs personnes, pompier, infirmier, médecin… Des personnes qui sont allées d’elles-mêmes sur la promenade lors du drame, d’autres qui y étaient déjà, d’autres encore qui ont été appelé dans les hôpitaux et autre pour le plan blanc. On suit ces personnes au fur et à mesure à travers ce qu’elles ont vu, ce qu’elles ont fait et ressentie. J’ai énormément de respect pour ces personnes qui ont côtoyé la mort toute la nuit et même les jours à venir. Celles qui étaient dans la foule et qui ont du se partager entre leur vie de famille, la peur pour leur proche, et leur devoir de médecin, d’infirmier… J’ai trouvé que c’était important de comprendre ce qui s’était réellement passé pour des personnes qui subissent un traumatisme énorme mais dont on ne parle jamais.

J’ai versé des larmes, c’est une évidence, et il m’a été extrêmement difficile de terminer ce livre, mais je ne me voyais pas abandonner. Ce serait faire preuve de lâcheté, il faut regarder la vérité en face, dans un devoir de soutien pour ceux qui nous soutiennent autant qu’ils le peuvent. On est partagé entre l’horreur de ce qui s’est passé cette nuit, et la tendresse qu’on éprouve pour nos sauveurs de tous les jours, et d’autant plus lors de cette nuit.

Ce médecin a eu une bonne idée de permettre à nos anges gardiens de témoigner. Il leur a permis de raconter ce qui s’est passé, ce qu’ils ont vécu, d’évacuer leur traumatisme, et de leur faire comprendre qu’ils ont fait de leur mieux. Et j’espère qu’ils pourront réaliser eux-mêmes, à travers ce livre, qu’ils ne sont pas seuls à avoir traversé cette horreur, même s’ils ne peuvent pas en parler à leur famille, d’autres soignants ont vécu la même chose. Il est important de voir les choses de différentes manières. On parle des victimes de l’attentat, mais en dehors des victimes et des proches, on ne parle pas assez de ceux qui ont en charge de sauver les vies autant que possible, de ceux qui annoncent les décès et de ceux qui sont chargés de compter nos victimes… Merci à eux. Pour tout ce qu’ils font chaque jour, et pour leur courage lors des attentats.