Mini chroniques

[Mini chronique] Le couvent des damnées.

Résultat de recherche d'images pour "Le couvent des damnées"

Bonjour !

Ca fait un petit moment que je nous avais pas présenté une belle série de manga, et j’ai voulu attendre bien avancer dans celle-ci. Il s’agit du Couvent des Damnées où on suit Ella, une jeune fille dont la maman a été mise sur le bûcher, accusée d’être une sorcière. Ella est donc envoyée dans un couvent pour « filles de sorcières ». Mais Ella est animée par la vengeance et elle va lutter contre la torture et les pires sévices psychologiques.

Résultat de recherche d'images pour "Le couvent des damnées"

Comme vous pouvez le voir, les dessins sont superbes et très bien travaillés ! C’est le genre de mangas que j’adore ouvrir, l’histoire est aussi attirante que les planches ! On a un petit côté horreur que j’aime beaucoup ! On est pas sur de l’horreur pour l’horreur, l’histoire est ficelée de sorte à ce que ce ne soit pas gratuit et que ça fasse avancer l’histoire, c’est ce que je préfère.

Résultat de recherche d'images pour "Le couvent des damnées"

Les personnages d’Ella et Théa sont sans aucun doute mes préférés ! Les blessures de ces jeunes filles me touchent particulièrement et j’adore leur caractère, leur carapace, leur force. Hilde est aussi un personnage que j’apprécie, même si elle est plus frêle, plus douce, un peu paumée… Elle n’est pas celle sur laquelle je compterai car elle me rappelle un peu mon peu de compétence dans certains domaines, et le fait que je ne sais absolument pas me servir de mes deux mains. Traduction : Ne me proposez pas de faire Koh-Lanta, on va manger des feuilles les gars !

En résumé, c’est une très bonne série de mangas, qui possède 6 tomes. Elle est terminé, alors j’espère bien que l’auteure a pour projet d’en faire un autre, car je pense que je viens d’adhérer à sa plume autant qu’à ses dessins !

 

Mini chroniques

[Mini chronique] Ikigami.

Bonjour ! 

Justement, on parlait de mangas alors je pense que c’est le moment de vous faire découvrir une série que j’ai tout simplement adoré : Ikigami.

Résultat de recherche d'images pour "Manga Ikigami"

Bienvenus dans un pays où vous devez tout faire pour la prospérité nationale. Petit, vous êtes vacciné : vous avez une chance sur mille de mourir entre vos 18 et 24 ans à cause de ce vaccin. Quelle chance, vous allez mourir pour la nation ! Oui, mais ça ne se passe pas toujours bien… On vous livre votre Ikigami : le papier comme quoi vous savez que vous allez mourir, 24h avant l’heure fatidique ! Alors, qu’allez vous faire pendant ces 24h ? 

C’est un très beau manga qui mêle anticipation et thriller ! On suit notre personnage principal qui est le livreur d’Ikigami dans ses livraisons, ses doutes et les problèmes que ceux-ci lui engendrent : la société n’aime pas qu’on pense à contre-sens ! Et surtout, pendant une grande partie, on suit les condamnés pour la prospérité nationale, et ils ne sont pas tous d’accord pour se laisser mourir ! Si certains tentent de faire une dernière bonne action, d’autres ne l’entendent pas de la même façon et comptent bien se venger d’une manière ou d’une autre de ceux qui les ont fait souffrir !

Vous connaissez ce manga, vous l’aimez ? Et vous, s’il ne vous restait que 24h à vivre, que choisiriez-vous de faire ? 

J'ai testé pour vous...

J’ai testé pour vous… Lire des mangas.

Bonjour !

Décidément, on est parti sur une lancée de test ces derniers temps !

En effet, comme vous avez pu le remarquer, je me suis lancée dans la lecture de mangas, cela fait maintenant un petit moment que j’en lis, mais c’est désormais plus assidu et je ne les chroniquais pas auparavant.

Résultat de recherche d'images pour "Mangas"

Black Butler.

Le manga c’est cette BD japonaise souvent en noir et blanc qui se lit à l’envers ! Ca vous dit quelque chose ? Parfait parce qu’il est de plus en plus souvent dans nos librairies et nos bibliothèques ! Ils sont également très présents à la télé à travers les animes !

En ce qui me concerne, j’ai commencé les mangas avec du Shôjo : Fruit Basket ou encore Shugo Chara, Chocola & Vanilla… J’étais en 5ème, et je regardais également les éternels Pokémon, Yu Gi Oh !, Naruto et Detective Conan à la télé ! Ah ça y est, on parle de Pokémon, tout de suite, ça parle à tout le monde !

Résultat de recherche d'images pour "Manga Ikigami"

Ikigami

Avant de me lancer dans la lecture de mangas, je suis surtout passée par le Light Novel : ces romans issus des mangas, notamment avec King’s game et… surprise, j’ai été très déçue du LN alors que par la suite, j’ai beaucoup aimé le manga. C’est à ce moment-là que je me suis rendue compte de la grande diversité des mangas japonais… De l’horreur, du thriller, du kawai, de la romance… On y retrouve de tout, et c’est ce que j’adore !

Résultat de recherche d'images pour "Manga Death Note"

Death Note.

J’ai eu la sensation de m’ouvrir à un autre monde, et c’est ainsi que je m’apprête à vivre ma première Japan Expo elle se déroulera le week-end du 6 juillet si ça vous intéresse. Là où pendant longtemps, on a parlé du manga comme d’un livre violent, j’y ai retrouvé de grandes histoires, une culture différente et très riche à travers certaines anthologie sur les classiques japonais. La littérature japonaise est bien plus libre que la nôtre, et je trouve, plus riche, c’est ce qui m’a énormément plu.

Résultat de recherche d'images pour "Manga Shugo Chara"

Shugo Chara.

J’ai du mal à envisager que l’on puisse ne pas aimer les mangas ou les BDs, je pars du principe que c’est comme les : J’aime pas lire ! Il faut juste trouver le sujet qui nous captivera… Après, il est vrai que les dessins sont spécifiques, mais là encore, on trouve beaucoup de différences entre plusieurs mangas. Pour ce qui est de mon avis personnel, j’ai une passion pour ces personnages aux grands yeux ! Et j’espère que les mini chroniques qui sont de plus en plus présentes sur le blog vous donneront envie de les découvrir, que ce soit en horreur, en shôjo ou en shônen !

Alors, adepte du manga également ou totalement rebuté ? Et pourquoi ? Qu’est-ce qui vous plait et vous déplait ? 

Mini chroniques

[Mini chronique] King’s Game

Bonjour ! 

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un manga très connu que j’ai déjà lu il y a pas mal de temps : King’s Game. Je n’avais pas aimé spécialement l’écriture du roman, mais j’ai voulu donner sa chance aux mangas, et ça a été autrement différent !

Résultat de recherche d'images pour "King's game"

Pour ceux qui connaissent cette saga, il y a plusieurs séries : notamment Origins, Extrem, Spiral… Mais on va rester sur la première pour le moment !

Dans King’s game, on retrouve une classe avec 32 élèves qui vont jouer à un jeu qu’ils ont reçu par texto : plusieurs élèves, un ou deux, ont un ordre qu’ils reçoivent à minuit et ils vont être obligé de se plier à ses ordres sinon ils auront un gage. Le gage ? Mourir, évidemment, sinon ça n’a rien de drôle ! Malheureusement pour cette classe, si les premiers ordres sont plus ou moins enfantins, ils s’avèrent de plus en plus compliqués à exécuter et… complètement tordus ! Qui devras-tu embrasser pour survivre ? Avec qui devras-tu coucher ? Que devras-tu te faire endurer ? Qui devras-tu tuer ? 

C’est une série de manga que j’ai terminé concernant la série principale, et que j’ai beaucoup aimé par les dessins et aussi par l’histoire. Néanmoins, je suis restée sur ma faim. En effet, je suis plutôt fan des personnages et j’ai réussi à ne pas trop me perdre malgré le fait qu’ils soient plutôt nombreux ! Il n’y a que la fin où je suis restée un peu idiote en me disant : Mais, et les explications ? On en est où là ? Et comment ça se termine réellement ?

Ne vous inquiétez pas, vous finirez pas avoir vos réponses ! Mais pour ça, il faudra vous diriger vers les autres séries : Extrem, Origins notamment… Je vous en reparlerai plus tard car ma lecture de ces séries est en cours !

Est-ce que vous connaissez ce manga ? Vous l’avez aimé ou au contraire pas du tout ? 

Les lectures de la prof·Mini chroniques

[Mini Chronique] Les enfants loups : Ame et Yuki.

 

Bonjour !

C’est parti pour la nouvelle présentation d’un animé qui est devenu un manga. Il s’agit Des enfants loups : Ame & Yuki. C’est une très belle histoire que j’avais hâte de vous présenter. Les dessins sont d’ailleurs aussi beau dans l’animé que dans le manga et inversement !

Résultat de recherche d'images pour "Ame et Yuki les enfants loups"

Récemment, je vous ai parlé d’Hannah, dans le dernier TTT : héroïnes. Il s’agit de la maman d’Ame et Yuki, deux enfants loups. En effet, le père de ces enfants était lui-même un homme-loup. Il était capable de se transformer quand bon lui semblait, et ils vivaient tous très heureux, jusqu’au jour où il décède subitement, après la naissance de ses deux enfants. Hannah est alors forcée d’apprendre tant bien que mal que doit-on faire pour éduquer deux enfants-loups qui ont pour passion… De courir partout et de sortir les oreilles et le museau à n’importe quel moment de la journée et de la nuit !

C’est une très belle histoire qui montre à la fois la tendresse et la force, non seulement de la mère, mais aussi des enfants ! On est dans un monde où ils doivent faire le choix d’être loup ou humain. Malheureusement, il est dur d’élever deux enfants dans ses conditions, et on ne sait pas quel chemin ils prendront, ni même s’ils décideront de prendre le même ! Et c’est ce que va découvrir cette fameuse mère, forte au plus haut point, tendre avec ses enfants, sur-protectrice. J’ai adoré les personnages, ils sont tous emplis de maturité, les enfants comme les adultes, et c’est tellement plaisant de les voir évoluer dans différents mondes, différents codes.

En dehors de l’histoire, un peu fantastique, il y a de belles leçons de vie à en tirer. Oui, comme dans la plupart des livres, je vous l’accorde, mais celui-ci m’a vraiment marquée, et je pense qu’il serait agréable de faire connaître ce chef d’œuvre au plus grand monde possible, petits comme grands.

Les mots ne sont pas toujours suffisant, alors je vous laisse en compagnie de la bande-annonce VOSTFR du film.



Image associée

L’avis de la prof.

Je ne suis pas certaine que cela rentre dans les programmes, même chez les collégiens, j’en suis d’ailleurs quasiment certaine, mais en cette fin d’année, c’est le genre de film que j’aurais tendance à montrer lorsqu’une grande partie ne vient plus et qu’il est impossible de faire cours. Cela apporte tout de même une belle leçon de vie qui pourrait s’apparenter aux thèmes tels que « Amis, famille et réseaux » en 5e, puisqu’on traite évidemment de la tolérance, de la scolarité… A faire découvrir, si possible.

Mini chroniques

[Mini-Chronique] Starving Anonymous.

[Attention âmes sensibles]

Bonjour !

On se retrouve à niveau pour une mini chronique qui concerne à nouveau un manga, mais cette fois très différent des autres car il est horrifique ! Au point où je le déconseille aux âmes sensibles !

Résultat de recherche d'images pour "Starving Anonymous"

C’est un manga relativement récent comme vous pouvez le voir, le premier tome date d’octobre 2018 en France ! Pour le moment, je n’ai lu que les deux premiers tomes, mais la série continue et un des tomes vient d’ailleurs de sortir récemment.

J’ai découvert ce manga grâce à une amie, encore une fois ! (Oui il s’agit toujours de la même personne !) Et j’admets partager ses goûts particuliers pour les mangas dégueulasses haha ! On part clairement dans un truc glauque je vous préviens ! Bon, maintenant que je vous ai bien mis en garde, et peut-être même dégouté ! (Du manga, du blog, de moi ! Oups !) On va passer clairement au résumé.

Le japon est en pleine canicule, quelque chose d’exceptionnel, et ce en plein mois de mars ! Iye, alors qu’il rentre de l’école, est kidnappé avec son ami Kazu. Au réveil… Surprise ! Ils se réveillent tous les deux dans un immense entrepôt qui se révèle être une véritable ferme humaine… On engraisse les personnes qui ont été enlevées, puis on les découpe etc. Sympathique hein ? Kazu a commencé à être engraissé ! Mais ce n’est pas le cas d’Iye qui a encore toutes ses capacités mentales. Il va alors tenter de les sauver et croiser deux autres personnages dans cet endroit sordide et plus que dangereux ! Qui se cache derrière tout ça ? Un fou ? Le gouvernement ? Des aliens ? Je vous invite à lire ce manga pour le découvrir si ça vous tente !

Mon avis : J’aime beaucoup ce manga même si je dois avouer qu’il est très spécial. Les dessins sont bien agencés, bien faits et je ne me perds pas trop dans la masse d’informations données ! L’histoire est tout aussi bien faite, même si elle est extrêmement dérangeante ! Je me suis beaucoup attachée aux personnages, dont un dont je ne peux pas vous parler pour le moment ! J’ai hâte de continuer cette série car je me suis arrêtée à un moment que j’estime complètement dingue !

Les lectures de la prof·Mini chroniques

[Mini-Chronique] Fruit Basket

Bonjour !

Aujourd’hui on va à nouveau parler manga et notamment d’un shojo extrêmement connu qui est Fruit Basket. On y retrouve Tohru Honda, une jeune lycéenne qui vit seule et qui va se retrouver confrontée au fameux secret des Soma : ils se transforment en animal lorsqu’ils sont en contact physique avec le sexe opposé.

Image associée

Je ressors cette relique de mes coups de coeur notamment car un animé avait déjà été fait sur cette merveilleuse série, mais un remake a été à nouveau mis au jour il y a quelques semaines. Vous pouvez retrouver les nouveaux épisodes sur plusieurs plateformes destinées aux animés. Les trois premiers sont gratuits si je ne me trompe pas.

Pour en revenir au manga en lui-même… Je crois qu’avec Shugo Chara, c’est le seul manga que j’ai en entier dans ma bibliothèque. J’ai commencé à les lire alors que j’étais en 5e et ça a été un vrai coup de foudre. Les personnages sont tendres, hauts en couleur. Bref, j’ai rapidement été captivée ! Et ce qui est fou, c’est que j’aime toujours cette série après 10 ans. Entre 12 ans et 22 ans, il y a quand même un sacré écart pourtant ! On y aborde tellement de sujets intéressants et de façon douce : la mort, le secret, l’école, les relations, le rejet… Enfin bref, c’est une véritable mine d’or !


Image associée

L’avis de la prof.

Voici un manga que j’aurais pu proposer à toutes mes classes, de la 6e jusqu’aux BTS car comme je vous l’ai dit, il aborde de nombreux thèmes très contemporains. C’est un manga jeunesse emprunt de douceur, avec très peu de scènes qu’on pourrait qualifier de « violentes » si ce n’est les chamailleries entre Kyo et Yuki, et quelques scènes qui sont bien plus avancées dans ce manga, dont je ne vous parlerai donc pas. Cela reste une très bonne initiative pour inviter les plus jeunes à parler.