Mini chroniques

[Mini chronique] King’s Game

Bonjour ! 

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un manga très connu que j’ai déjà lu il y a pas mal de temps : King’s Game. Je n’avais pas aimé spécialement l’écriture du roman, mais j’ai voulu donner sa chance aux mangas, et ça a été autrement différent !

Résultat de recherche d'images pour "King's game"

Pour ceux qui connaissent cette saga, il y a plusieurs séries : notamment Origins, Extrem, Spiral… Mais on va rester sur la première pour le moment !

Dans King’s game, on retrouve une classe avec 32 élèves qui vont jouer à un jeu qu’ils ont reçu par texto : plusieurs élèves, un ou deux, ont un ordre qu’ils reçoivent à minuit et ils vont être obligé de se plier à ses ordres sinon ils auront un gage. Le gage ? Mourir, évidemment, sinon ça n’a rien de drôle ! Malheureusement pour cette classe, si les premiers ordres sont plus ou moins enfantins, ils s’avèrent de plus en plus compliqués à exécuter et… complètement tordus ! Qui devras-tu embrasser pour survivre ? Avec qui devras-tu coucher ? Que devras-tu te faire endurer ? Qui devras-tu tuer ? 

C’est une série de manga que j’ai terminé concernant la série principale, et que j’ai beaucoup aimé par les dessins et aussi par l’histoire. Néanmoins, je suis restée sur ma faim. En effet, je suis plutôt fan des personnages et j’ai réussi à ne pas trop me perdre malgré le fait qu’ils soient plutôt nombreux ! Il n’y a que la fin où je suis restée un peu idiote en me disant : Mais, et les explications ? On en est où là ? Et comment ça se termine réellement ?

Ne vous inquiétez pas, vous finirez pas avoir vos réponses ! Mais pour ça, il faudra vous diriger vers les autres séries : Extrem, Origins notamment… Je vous en reparlerai plus tard car ma lecture de ces séries est en cours !

Est-ce que vous connaissez ce manga ? Vous l’avez aimé ou au contraire pas du tout ? 

Publicités
C'est lundi que lisez-vous ?

C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour !

Je vous retrouve pour un C’est lundi que lisez-vous ? 

Je ne mettrais pas ce que je lisais la semaine dernière étant donné que je vous ai fait un long bilan du mois de mai.

Actuellement je suis en train de lire : 

  • Eliza et ses monstres de Francesca Zappia.

 » Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et… qui n’a pas d’amis. Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire. Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star. Mais Eliza ne peut s’imaginer aimer le monde réel plus qu’elle n’aime sa communauté numérique.Puis, un jour,  Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d’être vécue hors ligne… « 

  • Blanche Neige de Louis-Pier Sicard.

 » Une femme coupable d’un crime dont elle n’a plus souvenir. Une évasion vers une forêt où la noirceur ne vient jamais seule. La découverte d’un manoir abandonné aux secrets bien cachés. Des bougies qui s’éteignent, des ombres qui se lèvent, des objets qui se déplacent d’eux-mêmes. Et des coups qui résonnent contre la porte, avant d’être défoncée… « 

Je ne sais pas encore ce que je lirais après même si je vais continuer à lire la suite du Maître des livres en manga ! Je vais également récupérer Femmes de réconfort qui est une BD sur ce qu’ont subi les femmes coréennes durant la seconde guerre mondiale et Lou : La cabane. 

 

Et vous, vous lisez-quoi ? Est-ce que vous connaissez certaines de ces oeuvres ? Un avis ? 

Bilan du mois

Bilan mai 2019

Bonjour ! 

Ca y est, on est déjà à la fin du mois, il est donc l’heure de vous présenter mes différentes lectures !


Sauveur et fils saison 3 de Marie-Aude Murail : 317 pages : Vous pouvez retrouver la chronique juste ici. Si vous ne l’avez pas lu, je vous rappelle que j’ai eu un immense coup de coeur pour cette saga, et notamment pour ce tome-ci !

Starving Anonymous T1 & 2 de Kazy Inabe : 374 pages. Je vous ai présenté cette nouvelle saga ici.

Le couvent des damnées T1 & T2 de Minoru Tayeyoshi : 416 pages. Encore une nouvelle saga que j’ai eu la chance de lire grâce à ma copine Histoire Naturelle de Bibliophiles ! Je vous la présenterai prochainement, j’aimerais terminé la saga avant !

Samedi 14 novembre de Vincent Villeminot : 216 pages. Encore une fois, un roman que j’ai apprécié même la fin m’a un peu gênée, qui a été chroniqué ici.

Les enfants loups : Ame et Yuki de Yu : 208 pages. Je vous en parle dans les mini-chroniques juste ici.

12 ans de Nao Maita : 191 pages. Voilà un manga dont je ne vous ai pas parlé car c’était un simple test et qu’il n’a pas été concluant même si je suppose que l’histoire peut-être très mignonne pour mes collégiens. On retrouve plusieurs jeunes filles qui découvrent la puberté, l’amour… Dans la douceur. Bien pour les plus jeunes.

Les deux vies de Baudouin de Fabien Toulmé : 272 pages. C’est rare que je fasse une chronique sur une BD, mais pour une fois, ça a été fait ici. J’étais vraiment sur les fesses après cette lecture et je suis restée longuement à réfléchir ! Ca m’a donné un petit coup de boost.

Je reviens vers vous d’Olivier Tallec : 56 pages. Un livre dont je ne vous ai pas parlé car il est très court ! Il s’agit d’un album pour adulte qui joue sur l’humour noir. Si vous êtes férus de cet humour, je vous le conseille ! Les dessins s’accordent parfaitement avec les messages, et c’est à mourir de rire ! Bon, en revanche, évitez ce genre d’album quand vous avez un petit coup de mou ! On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.

Docteur Rorschach de Vaïnui de Castelbajac : 96 pages. Toujours dans un genre qui se rapproche notamment de l’humoir noir, on retrouve ce psy ! L’auteur a dérivé complètement sur les petites façons de parler du quotidien à un psy. Les nombreuses métaphores y passent, et effectivement, c’est encore très drôle ! Il s’agissait d’ailleurs d’un coup de cœur de ma bibliothèque. Je l’ai beaucoup apprécié.

Un bruit étrange et beau de ZEP : 84 pages. Encore une fois, je crois que je vais prendre goût aux chroniques de BD ! Cette BD m’a un peu déstabilisée, c’était la première fois que je découvrais ZEP en dehors de son talent jeunesse. La chronique est disponible également ici.

Bonne journée d’Olivier Tallec : 56 pages. On est dans le même esprit que Je reviens vers vous, présenté juste au-dessus !

George d’Alex Gino : 172 pages. Un roman jeunesse qui aborde la transexualité. George est, génétiquement, un petit garçon qui se sent fille… Et c’est dur à révéler. La chronique se trouve juste ici.

Mauvais genre de Chloé Cruchaudet : 160 pages. Un roman graphique qui présente un déserteur qui choisit de se travestir pour se cacher, drôle, dérangeant, époustouflant, et voilà que je me mets à chroniquer aussi celle-ci, juste ici.

L’homme gribouillé de Serge Lehman et Frederik Peeters : 328 pages. Un autre roman graphique, dans les prix BD de ma bibliothèque, que j’ai adoré et dont je vous poste la chronique prochainement !

Plum un amour de chat de Hoshino Natsumi : 224 pages. Un manga tout mignon pour les fans de chat que je vous présente également dans les mini chroniques à venir !

Ce qui fait un total de 17 livres pour 3170 pages. C’est un peu moins que ces derniers mois, mais beaucoup plus qu’avant, ce qui montre aussi mon envie de me remettre vraiment à lire et de reprendre le blog qui a rarement été aussi visité que ces derniers temps ! Alors merci beaucoup !


Je n’ai pas forcément eu de coup de coeur dans les musiques ce mois-ci ! Ayant repris le boulot de façon un peu différente, c’était un peu plus compliqué. Je pense que ce ne sera pas le même genre le mois prochain !


Pour ce qui est des séries, c’est autre chose !

Résultat de recherche d'images pour "blue exorcist"

J’ai eu un petit coeur de coeur pour l’animé Blue exorcist quand je trainais sur Netflix ! Ca a réellement été une super découverte et j’espère que ça va continuer ! Les personnages sont hauts en couleur, attachants, enfin bref, je suis tombée amoureuse, ça y est !

Résultat de recherche d'images pour "Black Mirror"

Je me suis également lancée dans Black Mirror car un des épisodes est souvent utilisé pour les cours ! Je me suis donc décidée à regarder la série plutôt que l’épisode seul, et pour le moment, ça me plait bien ! J’aime l’effet de regarder un film de temps en temps plutôt que réellement une série à proprement parler. Ca, c’est chouette.


Et vous ? Quelles sont vos découvertes ? Vos déceptions ? Livresques, musicales ou cinématographiques !

Top 10 tuesday

TTT : Les 10 illustrateurs de mangas ou BDs que vous aimeriez rencontrer.

Bonjour ! 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour le TTT, que vous pouvez retrouver sur le blog de Frogzine. On va parler, comme à mon habitude ces derniers temps, de mangas et de BDs et notamment de ces illustrateurs tout simplement géniaux ! Merci à eux. Je vais donc scinder ce top 10 en deux en vous donnant 5 illustrateurs BDs et 5 illustrateurs mangas.

  • #Olivier Tallec.

Il est le merveilleux auteur de Bonne journéeBonne continuation ou encore Je reviens vers vous. Des albums dont j’adore les dessins et qui sont remplis d’humour noir ! Tout ce que j’aime !

 

 

  • Arthur de Pins#

Encore un illustrateur de génie notamment pour ses deux séries que j’ai pu lire : Péchés mignons et Zombillenium qui a d’ailleurs été adapté en film d’animation si ça vous intéresse !

 

 

  • ZEP

Inutile de présenter le fameux créateur de Titeuf ou encore du guide du zizi sexuel ! En plus d’autres nombreuses séries et one-shot destinés autant à la jeunesse qu’aux adultes.

  • Sergio Salma

Auteur de la saga Nathalie, qui a été très importante pour moi lorsque j’étais plus jeune. Je me suis mise à aimer lire des BDs notamment grâce à ses histoires, et à vouloir voyager, fréquenter assidument la bibliothèque qui possédait un grand nombre des tomes.

  • #Julien Neel

Je ne suis pas certaine d’avoir à vous le présenter. Si vous êtes né.es dans les années 90 et que vous êtes fan de BD, vous n’avez probablement pas pu passer à côté de Lou ! Dont le dernier tome est sorti il n’y a pas si longtemps d’ailleurs.

 

 

  • Shinohara Umiharu (Le maitre des livres)

L’excellent auteur et illustrateur de la saga que je vous ai présenté dernièrement Le maître des livres !

 

  • #Yoshitoki Oima

 

La merveilleuse femme qui a écrit et illustré A Silent Voice, disponible en mangas ou en film animé, qui est sorti en fin d’année dernière en VF si je ne me trompe pas !

 

 

  • Peach-pit

Encore une auteure de mangas qui a marqué mon enfance car j’ai lu et regardé avec avidité Shugo Chara pendant de nombreuses années ! Je me souviens d’ailleurs du soir de Noël où j’ai eu les derniers tomes et que j’ai avalé dans la nuit quand tout le monde dormait…

  • #Moyoco Anno

Et pour continuer dans les mangas, encore une fois, qui m’ont marqués, et surtout dans la première série que j’ai lue… Il s’agit de l’auteure de Chocola & Vanilla, deux petites sorcières auxquelles j’étais très attachée ! Il s’agit de mes premiers mangas, en 5e.

 

 

  • Natsuki Takaya#

 

Je ne suis pas certaine d’avoir besoin de la présenter car il s’agit de la très connue auteure de Fruit Basket, une saga de manga que je vous ai présentée récemment !

Les lectures de la prof·Mini chroniques

[Mini Chronique] Les enfants loups : Ame et Yuki.

 

Bonjour !

C’est parti pour la nouvelle présentation d’un animé qui est devenu un manga. Il s’agit Des enfants loups : Ame & Yuki. C’est une très belle histoire que j’avais hâte de vous présenter. Les dessins sont d’ailleurs aussi beau dans l’animé que dans le manga et inversement !

Résultat de recherche d'images pour "Ame et Yuki les enfants loups"

Récemment, je vous ai parlé d’Hannah, dans le dernier TTT : héroïnes. Il s’agit de la maman d’Ame et Yuki, deux enfants loups. En effet, le père de ces enfants était lui-même un homme-loup. Il était capable de se transformer quand bon lui semblait, et ils vivaient tous très heureux, jusqu’au jour où il décède subitement, après la naissance de ses deux enfants. Hannah est alors forcée d’apprendre tant bien que mal que doit-on faire pour éduquer deux enfants-loups qui ont pour passion… De courir partout et de sortir les oreilles et le museau à n’importe quel moment de la journée et de la nuit !

C’est une très belle histoire qui montre à la fois la tendresse et la force, non seulement de la mère, mais aussi des enfants ! On est dans un monde où ils doivent faire le choix d’être loup ou humain. Malheureusement, il est dur d’élever deux enfants dans ses conditions, et on ne sait pas quel chemin ils prendront, ni même s’ils décideront de prendre le même ! Et c’est ce que va découvrir cette fameuse mère, forte au plus haut point, tendre avec ses enfants, sur-protectrice. J’ai adoré les personnages, ils sont tous emplis de maturité, les enfants comme les adultes, et c’est tellement plaisant de les voir évoluer dans différents mondes, différents codes.

En dehors de l’histoire, un peu fantastique, il y a de belles leçons de vie à en tirer. Oui, comme dans la plupart des livres, je vous l’accorde, mais celui-ci m’a vraiment marquée, et je pense qu’il serait agréable de faire connaître ce chef d’œuvre au plus grand monde possible, petits comme grands.

Les mots ne sont pas toujours suffisant, alors je vous laisse en compagnie de la bande-annonce VOSTFR du film.



Image associée

L’avis de la prof.

Je ne suis pas certaine que cela rentre dans les programmes, même chez les collégiens, j’en suis d’ailleurs quasiment certaine, mais en cette fin d’année, c’est le genre de film que j’aurais tendance à montrer lorsqu’une grande partie ne vient plus et qu’il est impossible de faire cours. Cela apporte tout de même une belle leçon de vie qui pourrait s’apparenter aux thèmes tels que « Amis, famille et réseaux » en 5e, puisqu’on traite évidemment de la tolérance, de la scolarité… A faire découvrir, si possible.

Mini chroniques

[Mini-Chronique] Starving Anonymous.

[Attention âmes sensibles]

Bonjour !

On se retrouve à niveau pour une mini chronique qui concerne à nouveau un manga, mais cette fois très différent des autres car il est horrifique ! Au point où je le déconseille aux âmes sensibles !

Résultat de recherche d'images pour "Starving Anonymous"

C’est un manga relativement récent comme vous pouvez le voir, le premier tome date d’octobre 2018 en France ! Pour le moment, je n’ai lu que les deux premiers tomes, mais la série continue et un des tomes vient d’ailleurs de sortir récemment.

J’ai découvert ce manga grâce à une amie, encore une fois ! (Oui il s’agit toujours de la même personne !) Et j’admets partager ses goûts particuliers pour les mangas dégueulasses haha ! On part clairement dans un truc glauque je vous préviens ! Bon, maintenant que je vous ai bien mis en garde, et peut-être même dégouté ! (Du manga, du blog, de moi ! Oups !) On va passer clairement au résumé.

Le japon est en pleine canicule, quelque chose d’exceptionnel, et ce en plein mois de mars ! Iye, alors qu’il rentre de l’école, est kidnappé avec son ami Kazu. Au réveil… Surprise ! Ils se réveillent tous les deux dans un immense entrepôt qui se révèle être une véritable ferme humaine… On engraisse les personnes qui ont été enlevées, puis on les découpe etc. Sympathique hein ? Kazu a commencé à être engraissé ! Mais ce n’est pas le cas d’Iye qui a encore toutes ses capacités mentales. Il va alors tenter de les sauver et croiser deux autres personnages dans cet endroit sordide et plus que dangereux ! Qui se cache derrière tout ça ? Un fou ? Le gouvernement ? Des aliens ? Je vous invite à lire ce manga pour le découvrir si ça vous tente !

Mon avis : J’aime beaucoup ce manga même si je dois avouer qu’il est très spécial. Les dessins sont bien agencés, bien faits et je ne me perds pas trop dans la masse d’informations données ! L’histoire est tout aussi bien faite, même si elle est extrêmement dérangeante ! Je me suis beaucoup attachée aux personnages, dont un dont je ne peux pas vous parler pour le moment ! J’ai hâte de continuer cette série car je me suis arrêtée à un moment que j’estime complètement dingue !

Les lectures de la prof·Mini chroniques

[Mini-Chronique] Fruit Basket

Bonjour !

Aujourd’hui on va à nouveau parler manga et notamment d’un shojo extrêmement connu qui est Fruit Basket. On y retrouve Tohru Honda, une jeune lycéenne qui vit seule et qui va se retrouver confrontée au fameux secret des Soma : ils se transforment en animal lorsqu’ils sont en contact physique avec le sexe opposé.

Image associée

Je ressors cette relique de mes coups de coeur notamment car un animé avait déjà été fait sur cette merveilleuse série, mais un remake a été à nouveau mis au jour il y a quelques semaines. Vous pouvez retrouver les nouveaux épisodes sur plusieurs plateformes destinées aux animés. Les trois premiers sont gratuits si je ne me trompe pas.

Pour en revenir au manga en lui-même… Je crois qu’avec Shugo Chara, c’est le seul manga que j’ai en entier dans ma bibliothèque. J’ai commencé à les lire alors que j’étais en 5e et ça a été un vrai coup de foudre. Les personnages sont tendres, hauts en couleur. Bref, j’ai rapidement été captivée ! Et ce qui est fou, c’est que j’aime toujours cette série après 10 ans. Entre 12 ans et 22 ans, il y a quand même un sacré écart pourtant ! On y aborde tellement de sujets intéressants et de façon douce : la mort, le secret, l’école, les relations, le rejet… Enfin bref, c’est une véritable mine d’or !


Image associée

L’avis de la prof.

Voici un manga que j’aurais pu proposer à toutes mes classes, de la 6e jusqu’aux BTS car comme je vous l’ai dit, il aborde de nombreux thèmes très contemporains. C’est un manga jeunesse emprunt de douceur, avec très peu de scènes qu’on pourrait qualifier de « violentes » si ce n’est les chamailleries entre Kyo et Yuki, et quelques scènes qui sont bien plus avancées dans ce manga, dont je ne vous parlerai donc pas. Cela reste une très bonne initiative pour inviter les plus jeunes à parler.