Chroniques

[CHRONIQUE] ADDICT

Addict

addict-3248402-264-4321Auteur : Jeanne Ryan

Editeur : Robert Laffont

Collection : Collection R

Nombre de pages : 344 pages

Adaptation cinématographique : Nerve

Résumé : Un jeu sans règle ni pitié. Qu’êtes-vous prêt à perdre pour gagner ? Vee, dix-sept ans, est sous l’étroite surveillance de ses parents depuis qu’ils l’ont retrouvée quelques mois auparavant endormie au volant de la voiture familiale, dans le garage, moteur allumé. Elle a beau plaider l’accident et non la tentative de suicide, elle n’a pas le droit de sortir sauf pour jouer son rôle de maquilleuse-costumière dans la production théâtrale du lycée. Un soir, elle décide de relever l’un des défis proposés par ADDICT, jeu trash de télé réalité diffusé sur le Net qui promet des cadeaux somptueux contre des paris toujours plus pervers. Mais voilà qu’elle est sélectionnée, à sa grande surprise. Pour se sentir enfin vivante, Vee va alors accepter des défis de plus en plus malsains… Jusqu’à quelle dose d’adrénaline pourra-t-elle survivre ?

Avis : Il y a longtemps que j’avais acheté ce livre dans une foire à tout, j’avais été attirée par le résumé et par la couverture ! Je ne connaissais pas vraiment la Collection R d’ailleurs à l’époque… Puis j’ai finalement décidé de sortir ce livre de ma PAL car ça faisait un moment que j’avais envie de le lire ! A l’époque j’aimais beaucoup la couverture, et je dois avouer que maintenant je la trouve assez banale, même si elle correspond bien au livre et à son histoire, l’image d’une jeune fille qu’on verrait dans le noir à travers une caméra infra-rouge.

Dès les premières pages je me suis lancée dans l’histoire avec avidité, ça changeait de ce que je lisais d’habitude, et ça montre comment on peut vite se retrouver envouter par internet et tout ce que ça nous promet en échange de choses dangereuses, quoique tentantes, il faut bien l’avouer ! La première partie des défis, de la vraie vie, m’a beaucoup plu. Puis on entre ensuite dans la première partie avec le grand défi final. Et à partir de là, je n’ai plus aimé. Je lisais pour savoir ce qui allait se passer et parce que je n’aime pas délaisser un livre, surtout quand j’ai beaucoup aimé le début. Mais là pour moi c’était trop tiré par les cheveux, ça ne se tenait pas, c’était parfois mal décrit… Du coup très déçue de cette seconde partie.

Je ne connaissais pas cette auteure et malgré les avis négatifs que j’ai pu émettre, j’ai trouvé l’écriture plus ou moins fuilde pour ce qui était du début du livre. Mais comme je le disais, je me suis perdue dans les descriptions dans la dernière partie. J’ai de moins en moins apprécié la façon de parler des personnages qui évoluent, à mon goût, trop vite. Mais j’ai apprécié pouvoir faire clairement la différence entre les messages d’ADDICT et l’histoire en elle-même avec les dialogues des personnages etc.

En ce qui concerne ceux-ci d’ailleurs, j’ai émis plusieurs réserves, j’ai parfois trouvé notre personnage principal, qui est Vee, trop égoïste, de la même manière que Sydney tandis que je ne parvenais pas à m’attacher à Ian ou Tommy. J’ai toujours la sensation que quelque chose cloche dans les personnages, ce qui n’a d’ailleurs pas été le cas pour tout le monde, mais ça ne m’a pas convaincu ! Pareil, l’histoire d’amour, à mes yeux, arrive beaucoup trop vite dans ce roman qui n’est quand même pas très long avec ses 340 pages… Pour moi, les personnages auraient pu être plus développés.

En ce qui concerne la fin… J’ai trouvé le roman incomplet, on s’arrête sur une sorte d’énigme à mon sens, alors qu’il n’y a pas de second tome, et j’ai un peu de mal avec ce genre de fin plus ou moins ouverte !

En revanche, comme je vous l’ai indiqué, il existe une adaptation cinématographique de ce roman, qui est Nerve, et qui, selon le BA me semble assez différent ! Je prendrais donc le temps de regarder le film. J’ai apprécié cette critique claire que l’on fait des dérives d’internet dans ce livre, alors je voudrais voir l’adaptation en film. Si on lit ce livre au-delà de son contenu adolescent, dans une optique de prévention, il peut s’avérer vraiment très intéressant et dénonce, en plus des dérives, les comportements à risque pour des choses matérielles qui n’en valent pas la peine, même si les « cadeaux » d’ADDICT semblent devenir de plus en plus réels et de moins en moins centrés sur le côté superficiel des personnages.

En conclusion, une bonne première partie dans le livre, une seconde pas assez précise, trop perturbante, avec une description trop fouillis. Des personnages pas assez convaincants, pas assez développés, mais un livre qui montre les failles et les dérives d’internet auprès des jeunes.

Note : ♥♥♥♥♥

Publicités