Top 10 tuesday

TTT : Les 10 romans préférés écrits par des auteurs américains.

Bonsoir !

Aujourd’hui je reprend le TTT de Frogzine avec les 10 romans d’auteurs américains que j’ai préféré !

 

N’hésitez pas à me dire s’il y a un.e auteur.e qui n’est pas américain.e j’ai parfois eu des doutes ! On remarque en tout cas la forte présence de Brittainy C. Cherry dont j’apprécie tout particulièrement les livres !

Et vous ? Vos 10 romans préférés par des auteurs américains, ce sont lesquels ?

Top 10 tuesday

TTT : Les 10 personnages psychopathes qui vous donnent la chair de poule.

Bonjour ! Aujourd’hui je vous retrouve pour le TTT de Frogzine ! Le thème de cette semaine, ce sont les 10 personnages psychopathes qui nous donnent la chair de poule ! Personnellement, j’ai mon petit classement, et je pense que vous en connaissez quelques-uns.

699758082_orig

  • Annie Wilkes dans Misery de Stephen King.

C’est un des premiers livres que j’ai lu de King, et j’ai été traumatisée par cette folle ! J’avais adoré le livre, car je trouvais les personnages vraiment bien agencés, aucun doute là-dessus, mais j’ai trouvé ce personnage vraiment flippant. Vouloir tout faire pour réécrire une fin d’un livre qui ne nous plait pas en séquestrant l’auteur, c’est quand même pas très commun !

.

  • Ryan dans Heartless T1 : Mercy de Ker Dukey.

Ce personnage est non seulement perturbant et me donne la frousse, mais en plus il reste un tome que je n’ai pas lu, et je pense que ça ne va pas arranger mes affaires. Ce personnage se dit lui-même sadique, et difficile d’approuver le contraire face à une personne incapable d’empathie.

  • Charron dans Hell.com de Patrick Sénecal.

Bon, déjà de base, les livres de Sénecal ne sont pas connus pour être des livres simples à lire, surtout quand on a lu Hell.com et Le vide. Mais alors Charron dans ce dernier livre m’a vraiment écœurée. Ecoeurée de la douleur qu’il inflige à Daniel et de ce qu’il est capable de faire.  C’est un livre particulièrement noir auquel j’avais beaucoup accroché.

  • Mr. Bernard dans Mort. Point final de Frank Klarczyk.

Ce professeur qui décime ses élèves sans aucune empathie à l’aide d’une dictée et de petits commentaires m’a fait hurler de peur car même si je l’ai lu il n’y a pas si longtemps, je me suis dit que ça pourrait arriver à un professeur qui perd les pédales. Et ce n’est pas rassurant du tout !

  • Tanner dans The elements T1 : The air he breathes de Brittainy C. Cherry.

Je ne supporte pas ce personnage qui est une once d’arrogance, mielleux, complètement faux, et au final complètement cinglé. Pour ceux qui n’ont pas lu ce livre, que je conseille vivement, n’hésitez pas ! Mais ce mec qui veut se faire paraître idéal est aussi tordu que ce qu’il dit de Tristan. Je n’aimerai pas faire partie de ses amis !

  • Serena McBee dans la trilogie Phobos de Victor Dixen.

Pour ceux qui l’ont lu, ça se passe de commentaires. Entre les séquestrations, les envois à la mise à mort pour son plaisir et le fait qu’elle est complètement dérangée (coucou tome 3, lisez-le, vraiment.) encore une personne que je n’aimerai pas rencontrer dans la vraie vie, et d’ailleurs si on pouvait éviter d’avoir ce genre de candidate à la présidence des Etats-Unis, ce serait chouette !

  • Les parents d’Antoinette dans Ne le dis pas à maman de Toni Maguire.

Là, il ne s’agit pas de personnages, puisqu’il s’agit d’un témoignage véridique, et c’est ça qui me glace le plus le sang. Les parents de cette jeune fille sont, à mes yeux, tous deux des monstres. Le père a abusé de sa fille de 6 ans, tandis que la mère n’a rien fait pour sauver sa fille. Quoi de plus psychopathe que la réalité ?

.

  • Buck dans Easy de Tammara Webber.

Je ne dois pas être la seule à avoir à la fois eu peur de lui, et des envies de le frapper sérieusement ? Le thème de ce livre autour du harcèlement, de l’attouchement et du viol m’a conduite à détester certains personnages, et même à en avoir peur.

.

  • Braddy dans la trilogie Bill Hodges de Stephen King.

On retrouve le personnage de Mr. Mercedes tout au long de la trilogie avec Carnets noirs et Fin de ronde. C’est dans le premier et le dernier tome que je l’ai trouvé vraiment au delà de toute la noirceur possible, et j’étais parfois pétrifiée toute seule dans mon coin en lisant ces livres ! Ils me rappellent un peu trop certains événements.

.

Je n’ai que 9 livres pour 10 personnages qui me viennent à l’esprit pour le coup, mais au moins, ils risquent de me rester en mémoire encore un petit bout de temps ! Y-a-t’il des personnages que vous connaissez dans cette liste ? Quels sont les vôtres ?

Chroniques

[CHRONIQUE] Heartless T1 : Mercy

Heartless T1 : Mercy.

[Attention Dark Romance !]

heartless-tome-1-mercy-878006-264-4321

Auteur : Ker Dukey

Saga : Heartless

Editeur : Milady

Nombre de pages : 313

Résumé : « J’aime le soulagement que procure l’acte sexuel. Il n’est pas grand-chose qui me procure du plaisir, et le sexe ne m’en donne pas beaucoup, mais c’est pour moi un exutoire. J’adore franchir les limites des autres. J’adore les dégrader. Sadique, moi ? Oui. »

On dit que certaines personnes manquent d’empathie en raison d’une activité réduite au niveau du lobe frontal. C’est peut-être mon cas, mais que je sois né ainsi ou que je le sois devenu, l’empathie n’était pas mon fort jusqu’à ce que ses yeux verts croisent les miens dans un miroir… et que je sois incapable de lui ôter la vie.

Je ne voulais pas ressentir d’émotions, je refusais que cette femme vienne compliquer ma vie, elle qui avait été envoyée pour me hanter à cause de mes péchés. Mais la mission a mal tourné et ses conséquences ont transformé ma vie à jamais. En m’obligeant à ressentir des émotions.

Si les gens te montrent de la compassion, c’est pour te signifier qu’ils ressentent ton chagrin, qu’ils le partagent avec toi, que tu n’as pas à le porter seule.

Avis : Je vous préviens tout de suite, il s’agit là d’une chronique à chaud parce que je viens de terminer le livre… J’ai choisi ce livre parce qu’après With You, j’avais envie de tenter une nouvelle dark romance, plus sombre, et plus en rapport même avec la psychologie des personnages ! Alors quand j’ai lu le résumé, ça m’a paru être ce que je recherchais, et la couverture que je trouve magnifique avec ses tons bleus a fini par me persuader !

J’ai été lancée dès les premières pages grâce aux prologues, à tel point que j’ai lu les 150 premières pages d’une traite ! J’ai adoré entrer dans la psychologie des personnages, de comprendre petit à petit Blake, Ryan et Melody. J’ai un véritable coup de cœur pour Mélody et Blake, (et le fait qu’il s’appelle en réalité Damian comme annoncé dans les premières pages y est aussi pour quelque chose haha.) Et je pense que j’ai encore plus adoré les pages qui ont suivi, et ce jusqu’à la fin qui m’a tenue en haleine et m’a donné envie de dévorer le livre jusqu’au dernier mot tellement le suspens est de mise !

Je ne connaissais pas cet écrivain, néanmoins, je pense qu’on se recroisera ! J’ai beaucoup aimé les détails apportés à l’histoire, la mise en attente du lecteur tout au long du livre, avec cette écriture qui m’a rendu totalement addict à ce livre, je n’ai pas pu m’en détourner avant de le terminer ! J’ai trouvé à travers ce livre, ce que je cherchais dans la dark romance, une sorte de mélange entre la romance, l’horreur et le thriller avec une bonne psychologie noire sur les personnages !

D’ailleurs, en ce qui concerne les personnages, j’ai trouvé qu’ils étaient réellement bien développés, intéressants, et surtout, ils ne se ressemblent pas ! J’ai aimé la noirceur qui se dégage de Ryan et de Blake tout en me sentant à la fois très mal à l’aise ! Mais la douceur de Mélody, ainsi que sa force permettent de se retrouver dans un roman, certes noir, gênant, mais où le lecteur peut continuer à avancer sans avoir un malaise plus profond qui prendrait toute la place ! J’ai beaucoup aimé le personnage de Sean aussi, qui n’est pourtant qu’un personnage secondaire. Et évidemment, je n’ai pas apprécié Markus, il est arrogant, froid… Pas du tout ce que j’apprécie dans des personnages !

La fin m’a extrêmement surprise, certains trouvent que le dernier chapitre est une sorte de retournement de situation trop simple, mais moi ça m’a plu. D’ailleurs heureusement qu’il est présent sinon je pense que j’aurai jeté ma liseuse contre un mur de frustration haha !

Un second tome vient de sortir, et il est évident que je compte le lire, cependant, cela attendra peut-être que je me remette du premier tome !

En conclusion, c’est une lecture que j’ai beaucoup appréciée, un vrai coup de cœur ! La psychologie des personnages est recherchée, l’intrigue également et je compte lire le second tome, ainsi que les autres livres de cette auteure !

Note : ♥♥♥♥♥

C'est lundi que lisez-vous ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #4

Hello ! On est lundi, alors on se retrouve pour notre petit rendez-vous habituel que je n’ai pas tenu la semaine dernière car je n’avais pas lu !

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ? 

 

Pas de déceptions en vue pour cette semaine de lecture ! Mais pas d’énorme coup de coeur non plus même si j’ai passé un bon moment pour chaque lecture. Vous pouvez retrouver toutes les chroniques sur le blog.

2. Que suis-je en train de lire ?

 

Je suis en train de lire deux livres d’un genre bien différent, je vous laisse lire les résumés si ils vous intéressent :

.

La première fois que j’ai été deux d’Archibald Ploom : 

Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l’amour n’est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l’année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe… Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. « La première fois que j’ai été deux » est un grand roman d’amour où les sentiments sont intimement liés au cours d’une Histoire qui vit l’Europe s’embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l’Allemagne d’un jeune soldat tombé en 1944 et l’Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu’un premier amour peut influencer une vie entière « La première fois que j’ai été deux » est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir.

.

Facebook m’a tuer d’Alexandre Des Isnards et Thomas Zuber : 

Hier, une soirée privée était privée. Aujourd’hui, vos proches sont tous devenus photoreporters, prêts à publier les photos les plus « délire » de votre crémaillère ou de votre anniversaire.

Hier, on pouvait dîner à deux. Aujourd’hui, on ne peut dîner qu’à quatre (vous, lui ou elle, vos deux portables).

Hier, une naissance ou un week-end en amoureux étaient des moments intimes. Aujourd’hui, la génération transparente en fait la chronique sur Internet parce que c’est mignon, parce qu’il n’y a rien à cacher, parce que tout le monde le fait.

On arrête là, vous avez compris. Facebook – plus de 600 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 20 millions en France – n’est pas qu’un site Internet. C’est devenu un mode de vie. Soyons transparents ! Soyons « fun » ! Et surtout… restons connectés ! Réseaux sociaux, tchats, e-mails, SMS, jeux en réseau, géolocalisations, rencontres en ligne : la « culture Facebook » gagne toutes les générations et bouleverse nos relations amicales, familiales ou amoureuses. Sans quon s’en rende toujours compte. Mais à la vitesse du numérique.

Fidèles à la méthode qui a fait leur succès, Alexandre des Isnards et Thomas Zuber ont rassemblé leurs expériences et celles de leurs proches dans des saynètes truculentes, aussi drôles qu’inquiétantes.

.

3. Que vais-je lire ensuite ?

mort-point-final-927983-264-4321

Ma réception Masse critique de Babelio !

Résumé : Dans un commissariat de la banlieue parisienne, Paul Catard est interrogé par le capitaine Vigeois. On vient de retrouver l’homme bâillonné et menotté dans la chambre de sa petite amie. La situation prêterait à sourire si la petite amie n’était pas Mélanie Vasseur, lieutenant de police travaillant dans l’équipe de Vigeois. La surprise est d’autant plus grande lorsque Catard dévoile que Mélanie a survécu à une innommable tragédie qui s’est déroulée dans un lycée de province, quelques années auparavant. Souffrant de violents traumatismes psychologiques, elle a pourtant réussi à intégrer la police et, encore mieux, à cacher son passé. Vigeois et ses hommes se questionnent encore sur la véracité de ces révélations quand ils sont appelés en renfort au parc de la Légion d’honneur de Saint-Denis, où un attentat se prépare. Le temps est compté, et la police n’a plus le droit à l’erreur ! L’angoisse, le drame, le suspense saisissent le lecteur là où il ne les attendait pas.

Chroniques

[CHRONIQUE] With you

With you.

[Attention Dark Romance]

with-you-930660-264-432

Auteurs : Amheliie et Maryrhage

Editeur : Autoédition.

Nombre de pages : 480

Résumé : Il y a quatorze ans, les vies de Reagan Kane et de Vic Kristensen se sont liées à jamais.

Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensembles, ils ont vécu le pire, et dans le secret, ils se sont aimés malgré le calvaire de leur captivité. Mais la vie les a séparés. Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgés leurs existences. Lorsque le présent les replonge dans leurs cauchemars du passé, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour, sont loin d’être refermées

Avis : J’ai voulu me lancer dans un nouveau genre que je ne connaissais pas, malgré son caractère très controversé ces derniers temps. Notamment de la part de certain.es blogueu.ses. Je me suis donc lancée dans With you qui est un livre de Dark Romance, suite à des conseils sur les groupes facebook et autre. J’ai trouvé la couverture jolie, pas trop axé sur le fait que ce soit une Dark Romance, et c’est peut-être ce que je pourrais lui reprocher. Si on ne lit pas le résumé (rigolez pas, ça m’arrive souvent!) et qu’on s’attend à une New Romance banale, ça peut devenir rapidement gênant, voir choquant pour des personnes qui ne s’attendent pas au contenu de ce livre.

Dès les premières pages à l’ouverture du livre, je me suis rapidement laissée emportée par les deux personnages que l’on suit qui sont Vic et Reagan, deux adolescents enlevés, séquestrés et torturés, mais qui s’aiment malgré la cruauté de ce qui leur arrive. Cependant, un peu avant la moitié du roman, j’ai commencé à déchanter et changer d’avis car j’ai trouvé qu’on tournait trop en rond, qu’on n’avançait pas assez dans l’histoire, et qu’on stagnait sur le désir et les sentiments de nos deux personnages principaux alors que je réclamais des explications sur Cooper, plus de moments de procès. Il y a vraiment ce creux dans le roman qui m’a gêné même si du coup, on a le mérite d’avoir des personnages très travaillés au niveau de la psychologie, des ressentis de ceux-ci…

De ce fait, hormis cette longue partie, l’écriture est souple, plaisante et recherchée. On a des mots sur des sentiments pourtant très durs à qualifier, de même pour les actes !

J’ai eu un coup de cœur pour nos deux personnages principaux même si, à quelques moments, le caractère dur, froid de Reagan qui ne se montre doux qu’avec Vic m’a un peu tapé sur le système… Sans surprise, vous devinerez que j’ai détesté le personnage de Cooper.

Ce que j’ai apprécié dans ce livre, c’est la dimension psychologique, thriller, qui m’a épouvanté et qui a bien failli me faire faire des cauchemars ! Mais j’ai également apprécié la romance qui s’est crée entre les personnages adolescents comme adultes, et tout ce qu’on en tire à côté par rapport au retour au monde après une telle cruauté, la vision des autres sur eux. En ce qui concerne la fin, je l’ai beaucoup apprécié. Et les 10% avant la fin m’ont tiré des larmes !

C’est à la fois une bonne romance et un bon thriller, néanmoins mon avis reste mitigé à cause de cette partie qui a bien failli me faire stopper ma lecture…

Note : ♥♥♥♥♥

C'est lundi que lisez-vous ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #3

Bonjour, on se retrouve pour un c’est lundi que lisez-vous ! Je lis moins cette semaine à cause des partiels mais j’ai fait quand même deux belles découvertes dont vous avez pu lire les chroniques, donc petit bilan.

.

Qu’ai-je lu la semaine passée ? 

Deux jolies découvertes qui m’ont plu même si ce n’est pas du tout le même genre. Les deux s’inscrivent dans le genre du Young Adult mais My Wattpad Love est un genre de new romance adolescente, tandis que La Faucheuse est clairement une dystopie.

Que suis-je en train de lire ? 

with-you-930660-264-432J’ai décidé de tenter une Dark Romance dont j’ai beaucoup entendue parler, donc je me suis lancée ce matin !

Résumé :

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan Kane et de Vic Kristensen se sont liées à jamais. Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensembles, ils ont vécu le pire, et dans le secret, ils se sont aimés malgré le calvaire de leur captivité. Mais la vie les a séparés. Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgés leurs existences. Lorsque le présent les replonge dans leurs cauchemars du passé, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour, sont loin d’être refermées.

.

Que vais-je lire ensuite ?

Bonne question ! Je n’ai pas encore d’idée car j’attends la fin de mes partiels, tout simplement. Je sais, ça fait deux fois que je ne sais pas, mais je suis plutôt du genre à choisir mes lectures sur le tas, au dernier moment. Mais comme d’habitude, si vous avez des livres à me conseiller, c’est avec plaisir !