Les lectures de la prof·Mini chroniques

[Mini-Chronique] Fruit Basket

Bonjour !

Aujourd’hui on va à nouveau parler manga et notamment d’un shojo extrêmement connu qui est Fruit Basket. On y retrouve Tohru Honda, une jeune lycéenne qui vit seule et qui va se retrouver confrontée au fameux secret des Soma : ils se transforment en animal lorsqu’ils sont en contact physique avec le sexe opposé.

Image associée

Je ressors cette relique de mes coups de coeur notamment car un animé avait déjà été fait sur cette merveilleuse série, mais un remake a été à nouveau mis au jour il y a quelques semaines. Vous pouvez retrouver les nouveaux épisodes sur plusieurs plateformes destinées aux animés. Les trois premiers sont gratuits si je ne me trompe pas.

Pour en revenir au manga en lui-même… Je crois qu’avec Shugo Chara, c’est le seul manga que j’ai en entier dans ma bibliothèque. J’ai commencé à les lire alors que j’étais en 5e et ça a été un vrai coup de foudre. Les personnages sont tendres, hauts en couleur. Bref, j’ai rapidement été captivée ! Et ce qui est fou, c’est que j’aime toujours cette série après 10 ans. Entre 12 ans et 22 ans, il y a quand même un sacré écart pourtant ! On y aborde tellement de sujets intéressants et de façon douce : la mort, le secret, l’école, les relations, le rejet… Enfin bref, c’est une véritable mine d’or !


Image associée

L’avis de la prof.

Voici un manga que j’aurais pu proposer à toutes mes classes, de la 6e jusqu’aux BTS car comme je vous l’ai dit, il aborde de nombreux thèmes très contemporains. C’est un manga jeunesse emprunt de douceur, avec très peu de scènes qu’on pourrait qualifier de « violentes » si ce n’est les chamailleries entre Kyo et Yuki, et quelques scènes qui sont bien plus avancées dans ce manga, dont je ne vous parlerai donc pas. Cela reste une très bonne initiative pour inviter les plus jeunes à parler.

Publicités
Les lectures de la prof·Mini chroniques

[Mini-chronique] Le maître des livres

Hello ! 

Aujourd’hui je vous retrouve pour une catégorie que j’espère développer davantage avec le temps ! J’aimerais vous présenter les mangas que j’aime énormément, mais pour lesquels je ne me vois pas faire une chronique à chaque tome… Alors je vous présenterai une série de manga par article ! Ce sera parfois des BD ou des romans graphiques.

Après cette petite entrée en matière, j’aimerais vous parler du manga Le maître des livres de Shinohara Umiharu ! Pour résumer, je vous donne rendez-vous dans une bibliothèque consacrée à la jeunesse ! Je suis sûre que l’idée plait déjà à certains, je sais que j’ai des fans de littérature jeunesse et young adult dans le coin ! Et à cela, vous allez rajouter quelques personnages très attachants : un homme qui se met à la littérature jeunesse, les deux bibliothécaires qui sont plus que charmantes, et… Et « Le champignon », c’est celui qui dirige la bibliothèque et qui est rustre au possible. Coup de chance, à défaut d’être rustre, il est super en tant que conseiller !

Résultat de recherche d'images pour "Le maitre des livres"

 

J’ai choisi de vous présenter en premier lieu ce manga car c’est celui qui m’a donné envie de me remettre non seulement aux mangas, mais aussi à la lecture et à la littérature jeunesse en général ! Si je suis une grande fan de Young Adult, j’ai parfois du mal à aller dans une lecture plus enfantine, car j’y vais à grands coups de préjugés ! Et c’est ce que montre ce manga : il faut dépasser les préjugés. 

Les personnages sont très attachants, et les conseils de lecture sont avisés pour chaque personnage rencontré. Vous vous y retrouverez forcément si le sujet vous intéresse. A la fin de chaque manga de la série, vous retrouverez également un petit récapitulatif des livres et auteurs cités au cours de votre lecture avec un petit résumé, si jamais ces lectures vous intéresse !

Grâce à ces lectures, j’ai appris de nouvelles histoires, et j’ai eu envie de lire certains livres qui pourtant ne me tentaient pas de base. J’ai trouvé ça tout simplement génial et je remercie les deux personnes qui me l’ont conseillé ! Je ne regrette pas de m’être aventurée dans cette série qui se révèle assez longue par rapport à celles que je peux lire habituellement. Néanmoins, si ça vous tente, il est fort probable que vous les trouviez dans votre bibliothèque préférée !


Image associée

L’avis de la prof.

Je conseille particulièrement ce manga à mes élèves, qui sont des collégiens généralement, mais il est adapté à tout type d’âge, enfants, adolescents, adultes. Il est facile d’exploitation de plus. Ce que j’ai apprécié ici, c’est qu’on prône le bonheur de la lecture : Lire parce que ça nous plait, parce qu’on voyage, parce qu’on apprend des choses sans s’en rendre compte et parce que peut-être qu’on pourra trouver l’envie de lire un des fameux conseils de notre champignon ! Je pense qu’il est évident de parler de ce sujet avec les élèves, sans pour autant y faire référence dans le programme. Néanmoins, ça peut être une super idée pour ceux qui, dans leur établissement, font le quart d’heure de lecture !

Bilan du mois·Mini chroniques

Bilan avril 2019

Bonjour ! 

Voici un article que je n’ai pas fait depuis un an car je ne savais plus comment le présenter et qu’il ne me convenait plus. Alors je reviens en essayant de me diversifier un petit peu…

J’ai lu 14 manges, 7 romans graphiques et 6 romans ce mois-ci. Autant vous dire que j’ai des choses à vous présenter ! J’ai eu de très belles découvertes du côté des mangas avec notamment Ikigami et L’enfant et le maudit. 

Couverture Ikigami : Préavis de mort, tome 01

 

L’Ikigami est délivré aux personnes âgées entre 18 et 24 ans qui vont mourir selon la loi de la prospérité nationale pour faire réaliser aux gens la chance qu’ils ont d’être en vie. 

Couverture L'enfant et le maudit, tome 4

 

Dans un tout autre genre, ce manga traite d’une enfant qui est avec une « créature » qui a été maudite. Si tous les gens redoutent ces créatures, celui-ci protège la fillette. Ca déborde de tendresse. 

 

J’ai également deux autres coup de coeur à vous présenter dans les romans graphiques que j’ai eu la chance de pouvoir lire grâce à la bibliothèque. Il s’agit Des filles de Salem ainsi que Le jour où le bus est reparti sans elle.

Couverture Les filles de Salem : comment nous avons condamné nos enfants

 

Cette lecture a été un vrai coup de coeur. Je ne présente pas la BD pour éviter de vous spoiler, mais ça a été une folle prise de conscience.

 

Couverture Le jour où le bus est reparti sans elle

 

En ce qui concerne cette BD, elle est riche en tendresse, en leçon et elle apprend à montrer les bons côtés de la vie… Un T2 est disponible, mais je ne l’ai pas encore lu.

 

Au cours des prochains bilan je vous présenterai toutes mes lectures, ce sera mieux organisé que cette fois, où je ne souhaite pas parler notamment de certaines lectures qui m’ont moyennement plu, mais aussi des romans qui pour une moitié, sont déjà chroniqués. Elles arriveront petit à petit.


 

Mes musiques préférées ce mois-ci :

Bandolero de Moha La Squale.

J’ai le droit aussi de Calogero.

Je vous mets le clip que j’apprécie énormément, nous avons travaillé sur les paroles avec un petit groupe de troisième en mars dernier, et depuis, c’est vrai que je l’écoute bien plus souvent.

Possédé – Djaja & Dinaz


Pour ce qui est des séries, je n’ai pas eu de coup de coeur ce mois-ci, mais j’attends avec impatience la sortie de la saison 2 de Good Girls sur Netflix fin mai !

Résultat de recherche d'images pour "Good girls"

 

Et vous, quels sont vos coups de coeur du mois d’avril ?

Combien avez-vous lu de livre ?

Mini chroniques

[Mini-chroniques] Les BDs.

Bonjour !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler bandes-dessinées car j’en ai énormément lu ces derniers temps, je compte dans cette catégorie les romans graphiques !

En effet, j’ai eu la chance de lire :

  • Le journal d’Anne Frank.

J’ai beaucoup aimé l’adaptation de ce grand classique de la seconde guerre mondiale ! J’ai trouvé les dessins magnifiques, et plutôt fidèle à ce que j’avais ressenti durant ma lecture.

.

.

.

 

.

  • Péchés mignons T1, d’Arthur de Pins.

J’ai connu Arthur de Pins à travers la BD que j’avais lu au lycée : Zombillénium ! Ca avait été un vrai coup de coeur, et j’avais découvert quelques planches de Péchés mignons sur internet, alors forcément, il y a un mois, quand j’ai trouvé les trois premiers tomes en occasion. Je n’ai pas pu m’empêcher de les prendre ! J’aime beaucoup l’humour qui s’en dégage et le style de dessin.

 

  • La petite mort T1 de Davy Mourier.

Encore un artiste que j’ai découvert à travers ses planches sur internet, mais aussi à travers les court-métrages disponibles sur différentes plateformes ! Alors encore une fois, quand j’ai vu deux tomes de cette merveilleuse BD, pleine d’humour noir, je me suis immédiatement jetée dessus !

 

 

Mini chroniques

Mini-chroniques #1

Bonjour,

aujourd’hui je reviens pour un nouvel article ! Etant donné que je me suis mise à la lecture de manga en scan, et qu’ils ne sont pas encore tous complets, je ne peux pas me permettre de faire une chronique digne de ce nom. Donc ce sera surtout un article découverte avec un petit résumé des scans que je vous présenterai. Je présenterai de temps à autre des films également ! Autrement, je lis essentiellement sur le site Scan-manga. Et j’ai eu la chance de tomber sur une histoire qui m’a vraiment emballée et qui m’a donné envie de sortir mes shojos de ma bibliothèque !

Distancia – The Untouchable One.

distancia-the-untouchable-one-939988-264-432Résumé : Luna possède des pouvoirs étranges qu’elle garde secrets. Un jour, après avoir mit le feu à sa maison, elle se rend chez sa grand-mère et découvre qu’elle est une sorcière. Elle débute alors son apprentissage en sorcellerie et fait la connaissance de jeunes frères particuliers. Une histoire moderne entre sorcières et loups-garous est sur le point de commencer.

Avis : Il faut savoir que j’ai été une très grande fan, plus jeune, de fruit basket. Et on retrouve un peu ce penchant dans cette série ! La fille/sorcière entourée de garçons plus gentils les uns que les autres qui se transforment à cause d’une malédiction. Vous voyez un peu le genre ? Cliché, je vous l’accorde. Mais tellement prenant ! On s’attache aux personnages, tous autant qu’ils sont. On prend plaisir à détester le père de Luna, on rit avec la grand-mère, et on imagine toutes les histoires d’amour possible avec les loups-garous de la famille Douglas… Ce manga est toujours en cours sur le site de scan, et c’est avec plaisir que je suis ses aventures ! Un shojo doux, comme on aime, et vers lequel on est irrésistiblement attiré.

.

Guomin Laogong Dai Huijia. 

guomin-laogong-dai-huijia-932163-264-432Résumé : Lu Jin Nian et Qiao An Hao ne sont pas mariés par choix.

Le premier jour de leur nuit de noces, Qiao An Hao a établit trois règles concernant leur mariage :

  1. Tu n’as pas le droit de me toucher.
  2. Tu n’as pas le droit d’annoncer publiquement que je suis ta femme.
  3. Tu n’as pas le droit de dire que nous vivons ensemble.

Avis : Voici un manga que je conseille certes, parce que les aventures de nos deux personnages me touchent. Mais que je déconseille aux grandes féministes ! Il y a des scènes franchement dérangeantes au niveau de l’éthique morale et de la vision de la femme. Néanmoins, j’ai apprécié ma lecture de ce scan, lui non plus pas terminé. Et je continuerai de lire cette histoire avec plaisir, de ces deux personnes qui se cachent leur amour. Alors, certes, c’est redondant, mais je suis une vraie guimauve une fois passée les scènes que je jugerai peut-être un peu choquante.