Blabla time·Tribulations

Jeunes contre adultes : on compte les points.

Bonjour ! 

Je vous retrouve aujourd’hui après les différents événements qui ont eu lieu dans la sphère scolaire : les lycéens ont passé leur BAC et les collégiens… Bah mes collégiens chouinent parce qu’on leur a repoussé le brevet. (Et je les comprends.)

Résultat de recherche d'images pour "BAC et brevet"

Aujourd’hui, je dois avouer que je suis un peu mécontente de certains de mes collègues, mais surtout des adultes en général. Je viens défendre mes petites têtes blondes qui en ont pris plein la figure entre le fait que certains élèves qui passaient le BAC n’ont pas compris qu’Andrée était une femme, et que mes petits collégiens sont des fragiles qui ne peuvent pas composer avec la canicule.

Ô toi cher adulte qui a la culture la plus grande, explique-nous donc qui est Andrée Chedid.

Comment ça vous ne savez pas m’expliquer qui est Andrée Chedid, grand-mère du musicien M ? Vous n’avez jamais étudié cette grand dame ?! Honte à vous ! Ah bah, en fait, moi non plus, je n’avais jamais croisée cette dame malgré un BAC L, deux ans de prépa et un an de licence de lettres. Alors, soyons sincères, qui est capable de me dire ce que cette dame a écrit ? J’ai beaucoup de respect pour elle, c’est une évidence. Mais j’en ai beaucoup moins pour ces adultes et ces collègues qui ont critiqué ouvertement nos collégiens qui n’ont pas fait la différence entre  » Andrée  » et  » André « . Nous sommes les premiers en tant que professeur, à avoir des soucis sur les féminins et masculins de certains prénoms. Certes, il y avait de quoi le remarquer, mais pendant une épreuve et avec un stress quand même assez conséquent, permettez-moi d’en douter.

La jeunesse, cette grande inculte de la France.

Hé oui. Nous apprenons chaque jour par tous ces vieux c….hanceux (!) que nous, jeunes de France, sommes des incultes. Merci. Si vous avez de 11 ans à 28 ans : sachez-le, vous n’avez plus aucune culture générale mes petits ! (Est à la recherche d’un gif de papi avec sa canne qui râle.)

Pour être tout à fait sincère, moi aussi, ça me choque quand mes collégiens me disent qu’ils ne savent pas ce que c’est les tours du World Trade Center, Tchernobyl… (On espère que ce sera plus le cas maintenant grâce à cette série.) Mais non, ils ne sont pas incultes et ils m’en apprennent même tous les jours alors que je ne suis pas beaucoup plus vieille qu’eux. Certes, nous n’avons pas les mêmes priorités, ce qui est NORMAL, mais ils ont leur propre culture !

Nous oublions trop rapidement que les jeunes, et je ne parle pas forcément de moi, mais aussi de mes petits élèves de 11 ans à 15 ans, sont ceux qui nous sauveront demain de maladies, ou encore ceux qui apprendront des choses à nos propres enfants. Ils sont jeunes, ils vont se développer et continuer à apprendre jusqu’à la fin de leur vie, comme moi, comme mes parents, comme chaque adulte de cette planète. J’ai dû mal à concevoir qu’on dise sans arrêt aux jeunes qu’ils sont feignants (je songerai à vous raconter mes galères pour trouver un emploi, on va voir qui est feignant et on va bien rire, surtout quand on vous recale parce que vous êtes trop diplômé, que vous n’avez pas d’expérience et que vous êtes trop jeune.)

Résultat de recherche d'images pour "Brevet décalé"

Comme vous le savez, le brevet a été décalé, en dehors de la panique engendrée chez nous, chez les parents et du fait que nous avons tous appris la nouvelle de la même façon : les médias, hem… J’ai, à mon goût, trop entendu le fait que nos collégiens étaient fragiles pour refuser de faire le brevet dans la canicule.

Spoiler alerte : Les collégiens n’ont rien demandé. Et après un petit sondage dans ma classe, je me rends compte que la plupart aurait préféré le passer tout de même à partir d’aujourd’hui. Ils auraient été en vacances plus tôt, ils auraient cessé de stresser, et certains avaient prévu non pas de partir en vacances, mais de profiter du week-end pour aller à un grand festival qui se passe à côté de chez nous. Mais pour être sincère, mardi quand je les ai eus, ils dégoulinaient et certains se sentaient mal… Pourtant, aujourd’hui, le collège est ouvert et nous devons accueillir les élèves qui viennent.

Nos jeunes sont des personnes normales : « y en a des biens, et y en a des pas biens ». Pour autant, j’ai une grande majorité d’élèves gentils, qui essaient réellement de progresser. Ils se sentent mal quand il fait trop chaud, ils paniquent quand ils se rendent compte qu’ils sont passés à côté de quelque chose par peur que nous ne soyons pas cléments dans notre correction. Ils ont des rêves, des envies, certes, elles ne sont peut-être pas encore très proches de la réalité, mais qu’est-ce que ça change ? Ils se détendent, comme nous.  » Ils sont abrutis par la télé et les smartphones.  » Je tiens tout de même à vous rappeler que quand ils sortent dehors, on les traite comme des voyous et on demande aux parents pourquoi ils trainent ! En dehors de ça, n’oublions pas que les chiens ne font pas des chats.

Dans une majorité de cas, on a ses enfants comme on les éduque.

Si vraiment notre jeunesse française ne nous plait pas, nous ferions mieux de revoir comment on les éduque et qu’est-ce qu’on leur apprend. Moi, je les trouve courageux. Une fois adulte, on oublie trop facilement ce que c’est que le stress de passer un examen.

Publicités

3 commentaires sur “Jeunes contre adultes : on compte les points.

  1. Je suis totalement d’accord au niveau du brevet, mes élèves auraient également préféré être en vacances plus tôt et au delà de ça, dans le collège où je travaille, on est sur un internat complet (c’est à dire week end compris, ils ne partent que pour les vacances), du coup, que le brevet soit décalé ou non, ils doivent dans tous les cas rester, ce qui finalement ne les avantages pas du tout.
    Je pense que c’est une belle connerie d’avoir repoussé les épreuves, et puis dans tous les cas la chaleur sera toujours là la semaine prochaine, même si elle va varier de quelques degrés

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s