Chroniques·Les lectures de la prof

[CHRONIQUE] George

George.

Auteur : Alex Gino. Genre : Jeunesse.  Edition : L’école des loisirs . Pages : 172.


Le rôle de toute une vie.

Couverture George

George est une fille, elle en est certaine, mais comment l’avouer à ses parents ? A Kelly, sa meilleure amie et à son frère ? Cette fois, elle détient la solution, la maîtresse va leur faire jouer une pièce de théâtre et George interprètera le personnage de Charlotte. Elle sera parfaite, et elle se révèlera enfin au monde entier, et surtout, à ses proches.

Avis Demynotebook.

J’ai longuement entendu parler de ce livre, alors quand je l’ai vu à la bibliothèque, j’admets que je n’ai pas attendu longtemps pour le prendre, et pas très longtemps non plus pour le lire ! Ce livre m’a plu, il traite d’un sujet d’actualité qui est encore très tabou : la transexualité. Et encore plus quand elle concerne les enfants.

George est né garçon, mais il est sûr d’être une fille. Ce n’est pas évident à faire comprendre à ses proches, surtout quand on a 9 ans ! Si le livre m’a plu, le côté extrêmement jeune du personnage m’a quelque peu dérangée. Je ne dis pas que les enfants de cet âge ne ressentent pas cette éventuelle transexualité, mais il me semblait que ça faisait un peu jeune. Je vois plus ce genre de déploiement au collège mais passons.

Les réactions des personnages autour de George m’ont parues compliquées à cibler. En effet, je comprends que certains personnages n’y portent pas tant d’importance avec leur jeune âge. Comme on dit, un ami est un ami ! Mais, j’ai eu du mal avec la réaction notamment des adultes, qui ont plus de mal à comprendre, à s’y faire et refusent même catégoriquement certaines choses ! Je sais que c’est également comme ça dans la vraie vie, mais pourquoi faire endosser ce dur rôle uniquement aux petites brutes de l’école et aux adultes ? J’ai trouvé que de ce côté-là, ça manquait un peu de mixité. Je ne sais pas si je m’exprime clairement.

En dehors de ça, George est attachante, terriblement, et je me serais bien mise à pleurer avec elle parfois ! J’ai beaucoup aimé le personnage de son frère et de Kelly également même s’ils passent facilement et rapidement au second plan.

L’écriture est légère, facile à lire, adaptée aux jeunes adolescents. C’est également ce qui m’a plu car il est parfois difficile d’en parler avec eux, les mots sont parfois mal choisis, trop savants, trop crus, où on détourne trop les choses. Ici, on comprend rapidement les propos de l’auteur, sans tergiverser.


Image associée

L’avis de la prof.

En tant que prof, je suis assez mitigée. A la fois, je trouve ce livre génial et très bien écrit pour nos petits élèves de collège qui ont parfois du mal à trouver leur place. Ca peut leur permettre de comprendre qu’ils ne sont pas seuls, ou alors justement les aider à comprendre les autres… Mais j’émets plus de doutes sur les relations possibles avec les adultes. [Alerte spoiler] La maîtresse met clairement George de côté et le regarde bizarrement, et ça me gêne. Nous devons être des personnes de confiance, ouvertes à toutes choses. J’ai l’impression qu’on ne nous fera pas confiance après ce genre de lectures. Même si la directrice incarne, elle, le côté humain, ouvert… [Fin de l’alerte spoiler]. Après, selon moi, ça rentre parfaitement dans le programme des 5e sur la vie avec les autres, mais aussi avec les 4e sur l’actualité.

Publicités

2 commentaires sur “[CHRONIQUE] George

  1. J’aime beaucoup ton avis de la prof ! Pour la réaction des adultes, même si c’est de la jeunesse, cela ne m’étonne pas. Très souvent dans la littérature jeunesse, les adultes n’ont pas de réactions approprié, voir sont même carrément stupide et les enfants ne peuvent compter que sur eux-même pour se sortir de la situation. En tant qu’enfant cela ne me dérangeait pas plus que ça, car cela se rapprochait de ma réalité. En tant qu’adulte par contre, même si je comprend le ressort scénaristique qu’il y a derrière, cela m’embête plus.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui voilà, c’est ce qui m’a gênée aussi… Le fait vraiment d’avoir la sensation de ne pas pouvoir compter sur un adulte et de devoir se cacher d’eux me dérange désormais…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s