Chroniques·Les lectures de la prof

[CHRONIQUE] Samedi 14 novembre

Samedi 14 novembre.

Auteur : Vincent Villeminot. Genre : Contemporain.  Edition : Sarbacane. Pages : 216.


Le lendemain des attentats.

Couverture Samedi 14 novembre

 

B. a perdu Pierre, son frère, dans les attentats de Paris, le vendredi 13 novembre 2015. Il est blessé également, mais rien n’entrave son désespoir, jusque dans le métro. Il le reconnait. C’est lui qui était aux terrasses hier, lui qui était dans la voiture, lui le terroriste. C’est lui le meurtrier. Et cette fois, il ne s’échappera pas. 

 

Avis Demynotebook.

Encore une fois, vous le savez, les attentats, comme pour beaucoup, sont un sujet qui me touche énormément. J’ai tendance à lire ces ouvrages rapidement, et peut-être en trop grande quantité. Néanmoins, je continue.

Vincent Villeminot nous emmène à travers ce qu’il appelle « une victime collatéral » des attentats de Paris. Il était en terrasse avec son frère, Pierre. Mais ce soir là, B. est blessé également, et c’est le moindre de ses soucis, notamment lorsqu’il croise un des terroristes qui ne s’est pas tué dans le métro et qu’il décide de le filer entre la France et la Belgique.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur. C’est fluide, riche et la disposition du livre est très aérée ce qui fait qu’on tourne les pages rapidement et avec un besoin de savoir ce qu’il va se passer réellement puissant. B. a retrouvé l’assassin, que va-t-il faire ? Est-ce que ce n’est pas trop dangereux ? Pourquoi n’a-t-il pas juste appelé la police ? Tout est raconté, tout, jusqu’au moindre détail des pensées de B.

Le livre est assez dur à lire dans son sujet et dans les événements qui restent particulièrement sauvages malgré tout. On nous entraîne dans les méandres des pensées de B. qui petit à petit, se transforme lui-même en monstre, comme ces gens, dont il ne sait pas quoi faire. On ne s’attarde pas sur les autres personnages, et c’est ce qui donne envie de continuer la lecture le plus loin possible : pour comprendre, savoir, que se passe-t-il ? Nous avons tous vécu ces attentats, de loin ou de près. Et pourtant, c’est toujours différent.

Si le livre m’a plu, la fin m’a laissée un peu pantoise. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai trouvé ça « trop facile » et il m’a manqué des réponses… C’est vraiment dommage car le reste a été comme une petite révélation pour moi.


Image associée

L’avis de la prof.

Comme certains le savent, j’ai actuellement des BTS et non plus des collégiens. Ce livre pourrait, selon moi, entrer parfaitement dans le thème Seul avec tous des BTS qui, petite pensée pour eux, vont passer leur BTS cette semaine. En ce qui concerne les collégiens, ce livre peut-être donné à lire aux 4e et 3e dans le cadre des actualités. Néanmoins, il faut revoir le livre avec eux, il pourrait être mal compris et certains passages sont crus et difficiles.

Publicités

3 commentaires sur “[CHRONIQUE] Samedi 14 novembre

    1. Mervi pour ton commentaire. En effet, c’est toujours un sujet assez lourd et à la fois qui intéresse. J’espere que tu 《apprécieras 》 ta lecture si tu te lances ! Bonne journée. 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s