Chroniques

[CHRONIQUE] The elements t3 : The Silent Waters

The elements t3 : The Silent Waters

Auteur : Brittainy C. Cherryelements-tome-3-the-silent-waters-898027-264-432

Série : The elements

Editeur : Hugo&Cie

Nombre de pages : 447 pages

Nous autres, êtres humains, n’oublions jamais les moments qui ont compté.

Résumé : Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes. J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape. Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.

C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

C’est grâce aux battements de ton cœur que le monde continue de tourner.

Avis : Voilà un livre que je me suis procurée immédiatement à sa sortie le 1er juin. J’ai été une grande fan des deux premiers tomes de cette série, et Brittainy C. Cherry était en passe de devenir une de mes auteures préférées ! C’est donc tout naturellement que je me suis jetée dans ce livre sans me poser aucune question, c’est à peine si j’avais lu le résumé pour tout vous dire. Contrairement à la couverture que je regarde inlassablement, nous pas seulement pour le magnifique mannequin qui est dessus, mais également parce que je trouve que cette série a le mérite d’avoir des couvertures travaillées et magnifiques en ce qui concerne les couleurs !

J’ai été réellement prise dans l’histoire dès les premières pages. Maggie May et Brooks enfants ont su me séduire dès le départ ! Une belle ambiance, de l’amour, que demander de mieux ? Puis petit à petit, des doutes, des drames, de la peur… Tout pour me tenir en haleine en ce qui me concerne. On assiste pendant ces 400 pages, à l’évolution de nos personnages de seulement quelques années à 30 ans. J’ai aimé les voir grandir, évoluer, se découvrir… Je me suis attachée à tous les personnages que j’ai rencontré dans ce livre, de ce fait, je ne me suis pas ennuyée une seule fois, peu importe lorsque le livre passait du point de vue de Maggie à celui de Brooks.

Je sais que je me répète, mais comme d’habitude, Brittainy a réussi à trouver les mots justes pour transmettre les émotions à travers ces personnages. Ou devrais-je dire, les gestes justes même ! L’écriture est toujours aussi belle, fluide, agréable. On lit sans se rendre compte que le temps passe. On se retrouve dans le livre, littéralement, et on vit petit à petit, avec eux.

Je tourne autour depuis tout à l’heure, alors, justement, parlons des personnages. Ceux qui ont lu cette petite merveille ne seront pas étonnée que je me sois encore faîte un bookboyfriend avec Brooks ! J’ai aimé ce personnage plus que tous les autres… Maggie est aussi très attachante, ce traumatisme qui la ronge fait qu’on a cette envie de la protéger, de l’aimer… Et je n’ai pas pu m’empêcher de me retrouver à travers eux, à travers leurs passions. La passion de Maggie May pour la lecture, et celle de Brooks pour la musique… On a des références magnifiques tout au long du livre, très intéressantes, très prenantes. J’ai eu un peu plus de mal avec la mère de Maggie au fur et à mesure du livre, personnage que j’ai réussi tout de même à apprécier, à comprendre, et même à pleurer lorsque cela me semblait normal, et nécessaire parfois.

La fin est très belle, terriblement belle, et je pense que notre auteure n’aurait pas pu faire mieux.

En résumé, ce livre est un énorme, ENORME coup de cœur ! Comme les deux autres que j’ai déjà lu de cette série, et j’attend le dernier tome qui ne sortira pas avant quelques mois 😦 avec impatience ! Je pense aussi me mettre à lire les prochains livres de cette auteure, ainsi que ceux qui sont déjà parus et que je n’ai pas encore en ma possession !

Un bâtiment avec des murs n’était pas un foyer. Le foyer était le lieu où la chaleur de l’amour existait entre deux personnes. Brooks était mon foyer.

Note : ♥♥♥♥♥

Publicités

8 commentaires sur “[CHRONIQUE] The elements t3 : The Silent Waters

    1. C’est vraiment une de mes séries coup de coeur, ou du moins du coup la série de roman, mais c’est vraiment émouvant à chaque fois… Je m’attache toujours aux personnages, et j’ai encore les deux autres en tête tellement ils m’ont marqué !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s