Throwback Thursday

Throwback Thursday

Bonjour !

On est jeudi, c’est l’heure du Throwback Thursday ! Cette semaine on va parler du meilleur livre que j’ai lu en 2016. Et je vous avoue que j’ai eu de nombreux doutes, parce que pour moi, 2016 ça remonte à loin ! (Petite mémoire) Heureusement qu’il y a Booknode et Livraddict pour nous rappeler les lectures…

.

Cette fois-ci j’opte pour un peu d’amour ! Ca a été ma lecture d’été de l’année dernière… Il s’agit de Demain j’arrête de Gilles Legardinier ! J’avais vraiment passé un très bon moment, j’avais trouvé les personnages drôles, rafraichissants. Julie est un personnage auquel on s’attache très facilement, maladroite, elle fait tout ce qu’on rêve de faire ! Elle change de vie, elle se construit une histoire d’amour pleine de rebondissement, elle fait des choses complètement folles ! Et j’aimerai en faire autant. Une lecture pleine d’humour, totalement feel good. Une lecture pour la fin de vos vacances ! Je vous laisse avec le résumé.

demain-j-arrete-3855793-264-432Résumé : Et vous, quel est le truc le plus stupide que vous ayez jamais fait ? Comme tout le monde, Julie en a fait beaucoup. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…

Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants.

Blabla time

Blablatime #2 : Mes études

Bonjour,

je vous retrouve pour un Blablatime aujourd’hui ! J’ai eu envie de vous parler études. Je sais que tout ceux qui aiment lire ne font pas des études littéraires, mais ça a été mon cas tout de même, car contrairement à beaucoup, et bien parfois, c’est l’école qui m’a donné envie de lire !

received_1589557088016814

 

J’ai donc fait un Bac Littéraire, sans grand étonnement… Avec une option droit. Je devais donc aller en Fac de droit à la rentrée, et sur un coup de tête, je suis partie en classes préparatoires littéraires. Les CPGE A/L. J’ai donc fait une hypokhâgne, et une khâgne. Et enfin, je suis partie pour aller faire une troisième de licence en lettres modernes avec une spécialité édition. Voilà pour le fil général des études ! Mais le but, c’est de vous en parler un peu plus en profondeur par rapport à mes lectures, mon ressenti…

Collège/Lycée

J’ai toujours été une très bonne élève en ce qui concerne ces deux périodes là. Je lisais avant le collège, comme je vous en avais parlé dans mon premier Blabla time sur mon rapport à la lecture. Mais au collège j’ai beaucoup continué. En effet, surtout en 5ème où j’ai eu la chance de me retrouver avec un groupe de copines qui m’ont fait découvrir les mangas ! J’ai donc enchaîné mes premières lectures de mangas notamment avec Shugo Chara, Chocola et Vanilla, Tokyo Mew-Mew et surtout… Fruit basket ! Petit regret d’ailleurs car je devais aller à la Japan Expo cette année-là, et je n’ai pas pu et depuis… Hé bien je n’y suis toujours pas allée !

Dans ce petit havre de paix au collège, j’avais passé de très bon moments, et les lectures pour les cours me plaisaient aussi pour la plupart, notamment lorsqu’on nous a fait lire, en 4ème Le Horla, d’autres livres de Maupassant… On avait aussi des livres qui ne m’ont pas plu, évidemment, parce que je n’aimais pas les livres sur les histoires du Moyen-Âge ! (Et je ne les apprécie toujours pas…)

Arrivée au lycée, j’ai continué mes lectures, plus ou moins. J’ai apprécié des livres de cours, surtout lors de ma 1ère où ma prof de français nous a fait beaucoup étudié pour le BAC. Je suis tombée amoureuse du théâtre, et de L’oeuvre de Zola. Même si, contre toute attente, La Princesse de Clèves ne m’a pas convaincu ! Inutile de préciser, qu’avec une passion pareil pour la lecture, l’oral de français de cette année n’avait été qu’une formalité. (Mais attention, j’avais quand même foiré l’écrit haha !) Puis en Terminale, j’ai commencé à lire pour d’autres raisons. J’avais des amis qui n’étaient pas dans ma classe, dont un qui m’a offert mon premier Musso qui était La fille de papier. Et malgré ces amis, je ne m’attendais pas avec certaines personnes de ma classe et autre. Je vous passe le speach du harcèlement, je vous en ferai probablement un autre blablatime. Si au collège je ne pouvais pas m’en protéger car on était toujours dans la cours, au lycée je profitais des courtes pauses pour aller au CDI. Je me suis retrouvée à lire tous les Musso, mes premiers King, notamment Carrie et Misery, mais aussi mon premier Amélie Nothomb, le livre de Jean Theulé : Le magasin des suicides... J’appréciais le fait de trouver de tout, de Mathias Malzieu à la BD sur l’Etranger de Camus, les Musso et les Marc Lévy… Ca a été un véritable havre de paix pour moi. Lors de pauses plus grandes, je me rendais dans le centre pour aller lire à Chapitre, avec une certaine chance puisque les vendeurs ne nous disaient jamais rien même si on s’asseyait dans un coin pour lire. Lire me permettait de penser à autre chose, et d’éviter de croiser ces personnes qui allaient rarement au CDI.

(Si vous avez été victime de harcèlement, et qu’un article sur comment je m’en suis sortie, notamment grâce à la lecture, vous intéresse, dîtes-le moi, proposez-moi vos témoignages, j’aimerai vraiment faire un article coup de poing là-dessus. Merci à ceux qui oseront m’en parler…) 

CPGE A/L / Les classes préparatoires de l’hypokhâgne à la khâgne.

Je tiens ici à préciser que c’est un avis purement personnel, et que je ne suis peut-être pas tombée dans la bonne classe, avec les bonnes personnes et les bons professeurs, même si j’ai aussi croisé la route de personnes merveilleuses.

Comme vous vous en doutez, oui, ça s’est mal passé. Je n’ai pas été harcelée, mais je suis partie dans une classe prépa d’IDF alors que j’habite en Normandie. Je vous passe les personnes qui pensent sincèrement que je pédale pour avoir internet, qui s’étonnent que je ne sais pas prendre le métro, et qui pensent, par la même occasion que je ne connais absolument pas la ville haha. Et malheureusement, ça ne concerne pas uniquement les élèves.

La prépa ne m’a pas apporté de lectures que j’ai particulièrement apprécié, tous comme les cours d’ailleurs. Je prenais le train matin et soir, et je n’arrivais pas à lier ma vie privée avec la prépa. J’ai choisi ma vie privée, et ça a bien failli me coûter deux ans de ma vie. Je ne me suis jamais adaptée. Je passais le plus clair de mes pauses encore une fois, au CDI où j’ai découvert quelques livres sympas. Et surtout… Avec ma première paye, à mon entrée en prépa, je me suis payée une liseuse Kindle Paperwhite et à mon entrée en khâgne, un pc portable. Autant vous dire que j’en ai profité pour faire croire que je lisais mes cours. Je m’évadais de ces cours qui ne m’intéressaient pas pour bon nombre en lisant des livres. C’est comme ça que j’ai découvert la dystopie. J’étais devenue une  » mauvaise élève  » car j’ai été prise dans Divergente, La Sélection, plutôt que dans Victor Hugo. Néanmoins, j’ai quand même eu la chance de continuer à découvrir (suite à mes cours de terminale) la littérature espagnole qui a parfois réussie à me séduire ! Mais, malgré tout, j’ai continué à lire selon mes envies. Je lisais Kaleb, et je suis passée aux romances notamment avec Colleen Hoover, où j’ai pu lire en premier Ugly Love, et on m’avait prêté Nos étoiles contraires au début de ma première année… Au lieu d’être emportée dans mes lectures de cours comme j’avais pu l’être, j’ai été emportée dans la lecture Young Adult, la Dystopie et la Romance.

Je suis passée en khâgne par manque de choix, parce que si je n’y passais pas, on ne m’aurait pas donné ma première année complète. (Oui, c’est pas logique) Et à la fin de la khâgne, ayant fait quelques efforts dans quelques matières, je suis passée de justesse grâce à certains professeurs. J’ai donc été très heureuse de pouvoir partir de la prépa qui n’était pas faîte pour moi. Je ne suis pas concours, je ne souhaitais pas l’ENS, ENS où j’ai passé plus de temps à lire Le vide de Patrick Senécal plutôt qu’à réfléchir pour rendre une copie.

IMG_20160918_080926

Je suis partie de moi-même vers Rouen, plutôt que vers Paris. La prépa avait presque été jusqu’à me dégoûter de l’IDF, avec le train en retard, les gens qui ne comprennent pas… Paris m’a plu uniquement lorsque j’étais en son coeur. Adieu prépa et foule parisienne du matin.

La troisième année de licence à la FAC.

Je me suis automatiquement dirigée vers une licence de Lettres modernes à la FAC de Rouen. Fac où pour une fois, je n’ai eu de problèmes ni avec les élèves, ni avec les professeurs ! Amen ! Je ne pense pas abuser en vous avouant que mon année de FAC est la plus belle année d’étude que j’ai pu passer. Tant d’un point des rencontres, qu’au niveau des études, de l’apprentissage.

J’avais du temps pour moi, car je prenais le bus matin et soir, j’avais un temps de trajet plus long que pour ma prépa, mais je m’en accommodais beaucoup mieux. Je lisais, j’en profitais. Je me souviens d’ailleurs avoir lu Fangirl de Rainbow Rowell pour rentrer à la FAC, ça m’avait beaucoup aidé à me détendre. Et le reste du temps, j’allais soit à la FNAC de Rouen (étonnant me direz-vous ?) ou soit à la Bibliothèque pour lire les livres que j’avais déjà, et travaillé mes cours.

J’ai aimé les cours d’édition pour la plupart, j’ai aussi aimé les lectures que j’ai eu. Notamment L’écriture ou la vie de Jorge Semprun, Hamlet de Shakespeare, Le roman de la rose de Guillaume de Lorris… Même si j’en ai détesté d’autres comme Délie de Maurice Scève… C’est une année où j’ai énormément lu, et où j’ai pris plaisir à toutes sortes de lecture !  C’est également l’année où j’ai eu ma licence, et où j’ai commencé ma page facebook pour publier mes chroniques littéraires, alors que j’étais inscrite sur les site de Booknode et Livraddict depuis le lycée… Et la fin de ma licence, juste avant mes derniers partiels signe aussi le début de ce blog, qui aujourd’hui grandit petit à petit.

En conclusion.

Cet article est long, je m’en rend bien compte. Mais j’avais envie de parler avec vous, sur cette manière qu’ont eu mes études d’influencer mes lectures, mes périodes, m’influencer au point de créer ce blog qui est devenue une source permanente de bonheur en ce qui me concerne. J’apprécie énormément d’échanger avec vous sur toutes sortes de sujets…

.

J’ai quelques articles Blablatime en tête, notamment sur le Harcèlement scolaire, sur les attentats… Tous mes articles Blablatime auront un caractère en rapport avec la lecture pour le moment. Et j’aimerai avoir vos avis. Est ce que ça vous plait ? Est ce que les sujets que je compte aborder vous intéresse ? Est ce que vous auriez quelque chose dont vous voudriez que je parle ? Ce serait avec plaisir !

Merci à ceux qui prendront le temps de répondre, à ceux qui lisent mes articles, aussi longs soient-ils ! Je suis vraiment heureuse de partager cette aventure avec d’autres lecteurs.

Haul·J'ai testé pour vous...

J’ai testé pour vous… La box livresque Once Upon a Book !

Bonjour,

Je vous retrouve pour un nouveau genre d’articles… Il s’agit de J’ai testé pour vous… ! Ce ne sera pas toujours au niveau des livres, mais cet article-ci en fait partie en tout cas. J’espère que ça vous plaira !

.

Voilà quelques mois que je suis abonnée à la box Once Upon a Book, dont je me suis désabonnée récemment pour raisons personnelles mais que j’espère reprendre bientôt ! Je voulais vous en parler tout de même, car les deux filles qui dirigent cette box sont merveilleuses, et cette box aussi. Je vais donc en profiter pour vous présenter celle que j’ai reçu en juillet !

DSC_0006.JPG

Once Upon a Book, c’est quoi ? C’est qui ?

Once Upon a Book c’est une box livresque mensuelle mise en place par deux filles qui sont Manon et Eloïse. Chaque mois, vous recevez donc une box, avec un thème donné. Vous pouvez retrouver leur site juste ici : Once Upon a Book . Ce site a de nombreuses qualités, notamment le fait qu’il dispose d’une boutique où vous pourrez trouver des livres, des bougies, des marques-pages, des carnet… Et il nous présente les différentes box que vous pouvez avoir !

Ok, et les boxs ? Elles contiennent quoi ?

A vous de choisir ! Les boxs contiennent un à trois livres selon leur prix. Si vous prenez une grande box, vous aurez 2 ou 3 livres dont un qui aura été choisi par les filles selon le thème et que tout le monde recevra ! Pour les autres, ce sera en fonction de votre goût.

En effet, chaque mois, vous avez une liste dans laquelle vous pouvez choisir les livres que vous souhaiteriez recevoir vous préférez avoir une assurance sur ce que vous allez recevoir. Autrement, les filles vous conseillent de mettre votre profil Booknode, Livraddict ou Goodreads pour ne pas vous mettre des livres que vous avez déjà lu ! (Et on apprécie grandement l’effort là dessus.)

En dehors des livres, vous recevrez également une petite note pour vous présenter le livre qu’elles auront choisi pour le thème du mois. Une petite carte avec une citation qui accompagnera ce thème, ainsi qu’un marque page de la box. Vous aurez également de quoi vous régalez selon vos goûts ! Si vous préférez le salé, pas de problèmes ! Si vous préférez le sucré… Pas de problèmes non plus ! Il suffit de le préciser dans le petit formulaire du site. Vous aurez également de quoi boire, et là, pareil, vous pourrez choisir entre thé, café, et chocolat !

Ah ouais ! Ca a l’air pas mal ! Mais tu nous as pas parlé du prix…

Ah le petit côté où vous avez toujours peur de vous fâcher… Hé bien vous avez des boxs pour tous les prix. En ce qui concerne la box du mois, vous pouvez avoir une box avec deux livres dont un poche et le livre thème pour 12euros, ou alors pour 20e vous pouvez recevoir un livre grand format ou deux livres poches plus le livre thème. Pour ma part, je trouve ça relativement abordable ! Ce qui pique, c’est les frais de port, et dans ce cas, je vous conseille de prendre Mondial Relay si vous en avez la possibilité, où vous n’aurez  » que  » 5e et quelques de frais de port, au lieu des plus de 8e de La Poste.

Vous pouvez retrouver d’autres box ! Avec les mêmes prix. Ce sont les boxs Anniversaire ou Plaisir d’offrir, où vous pouvez choisir un thème vous-mêmes si vous le souhaitez, ou alors vous donner votre compte livresque, et elles choisiront des livres dans votre Wish List ! Pour 15e, vous pouvez également avoir la box Beaux livres, ou encore la box Parents/Enfants ! Hé oui, on pense aussi aux familles chez Once Upon a Book. Encore un petit plus qu’on apprécie grandement…

Elle organise également un petit Challenge avec un livre grand format, et dans ce cas, vous rajouterez 7 euros en plus à votre box.

En ce qui concerne les prix, je vais être sincère avec vous, en ce qui me concerne, je prend toujours la box à 20e, et j’ai toujours eu minimum pour 30e de livres, sans compter les cartes, les papiers, le chocolat, les goumandises… J’ai toujours été gagnante.

De ce fait, voilà comment se présente la box de juillet 2017 dont le thème était Terres d’aventures !

DSC_0007.JPG

Pour ma part, ma box a toujours été très bien emballée, et je n’ai jamais eu de livres abîmés ! Mondial Relay est gentil, il n’a jamais égorgé mes paquets, et les papiers que mettent les filles protègent bien en plus. Donc voici comment se présente votre colis une fois que vous l’avez ouvert et que vous avez retiré le petit papier crépon et l’autocollant. Vous avez le chocolat, les gourmandises, et les cartes au dessus pour continuer un peu la surprise !

Des petites cartes avec citation, et la présentation d’un livre qui n’était pas dans la box, mais qui me semble très intéressant ! Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir.

DSC_0011

Et enfin les livres ! Vous voyez donc ce que j’ai reçu, sachant que le livre thème était Opération Joshua, qui est une très belle surprise rien qu’en ce qui concerne la couverture. En effet, je sais pas si vous parvenez vraiment à le voir, mais il y a une petite coque en silicone qui protège le livre. J’ai trouvé ça génial ! Et à côté j’ai donc reçu les livres : L’été où je suis devenue jolie de Jenny Gan, et Filles au pair de Melissa de la Cruz.

.

Voilà, j’espère que je vous aurai aidé si vous êtes dans la recherche d’une box livresque ! Je ne peux que recommander celle-ci étant donné que personnellement, dans une box, je recherche les livres, et non les goodies.

Et vous ? Vous avez déjà tenté une box livresque ? Laquelle ? Vous avez aimé ?

N’hésitez pas à me dire si vous craquez pour une box Once Upon a Book ! La box à thème revient le 15 août !

Throwback Thursday

Throwback Thursday

Bonjour !

On se retrouve pour le Throwback Thursday de cette semaine, et le thème est…

continent

Un thème parfait pour les vacances si j’ose dire !

.

Alors, je dois vous avouer que, j’ai pris la facilité, car j’ai pris un livre écrit en français, qui vient tout droit d’Amérique, et plus précisément du Canada ! Encore une fois, j’aurai pu vous présenter La voleuse de livres, mais j’ai déjà parlé des camps de concentration la semaine dernière alors je trouvais ça un peu redondant. Je préfère vous présenter un livre qui nous vient du Canada, et qui en plus, change des livres que je chronique habituellement sur le blog. Hé oui, pas de Young adult, pas de romance... Mais un thriller horrifique et glaçant de la part de Patrick Senécal !

le-vide-integrale-917327-264-4321En effet, j’ai beaucoup apprécié son livre qui est Le vide que j’ai lu directement dans sa version intégrale. Je tiens d’ailleurs à préciser que c’est un des auteurs qui répond en faisant attention à ce qui vous lui écrivez, et qui est véritablement très agréable ! Malheureusement, son livre est bien moins agréable. En effet, j’avais lu ce livre pendant mon concours de l’ENS à Rouen, et j’avais eu des hauts de cœur dans le bus ! C’est un livre très dur à lire, on rentre vraiment dans ce qu’il y a de plus ignoble dans la nature humaine et pourtant… On ne parvient pas à lâcher ce livre. Curiosité malsaine ? Peut-être. Pour ceux qui souhaiteraient le lire, je tiens quand même à vous mettre en garde contre le chapitre 7, et plus généralement pour les âmes sensibles… Autrement, j’avais aussi aimé la disposition des chapitres qui… Ne sont pas dans l’ordre ! Je vous laisse donc avec le résumé.

Résumé : 

Vivre au max. C’est le nom de l’émission de télé-réalité de Max Lavoie. Le milliardaire a tout quitté, liquidé pour se lancer dans son projet. La première saison a défrayé la chronique, choqué les âmes sensibles et s’est attiré les foudres de la commission de censure. En proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des participants, Max a frappé un grand coup. La saison 2 débute et promet encore plus de sensations fortes à un public ébahi.

Tout semble possible, sans limites. Alors qu’est-ce que les participants vont demander au présentateur philanthrope ? Quel fantasme délirant ? Quel ultime grand frisson ?

Attention mesdames et messieurs, plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

 

Top 10 tuesday

TTT : Les 10 livres qui vous ont fait découvrir des auteurs que vous adorez depuis.

Bonjour !

On se retrouve pour le TTT aujourd’hui et je vais vous présenter les livres qui ont fait que j’adore leur auteur maintenant !

 

Brittainy C. Cherry – Kiera Cass – Guillaume Musso – Patrick Senécal – Stephen King.

 

Malorie Blackman – Amélie Nothomb – La Comtesse de Ségur – Sophie Jomain – Gilles Legardinier.

Et vous ? Quels sont les premiers livres que vous avez lu des auteurs que vous adorez maintenant ? 🙂

Bilan du mois

Bilan Juillet 2017

Bonjour !

Aujourd’hui, et avec un peu de retard, je suis désolée, je vous retrouve pour le bilan de Juillet 2017. Les bilans, ce sera un nouveau petit rendez-vous que vous retrouverez à chaque début de mois ! Il concernera la lecture, mais aussi les films, le personnel…

Côté lecture.

Juillet c’est 8 livres lus pour 2991 pages. C’est aussi une Pile à Lire qui a augmentée car elle s’élève à 361 livres (ebooks et papiers confondus.) C’est aussi trois magnifiques partenariats qui se sont mis en place avec Michel Lafon, Ofelbe et Librinova ! Merci à eux, encore une fois, pour leur confiance, leur gentillesse. ♥ 

 

 

Parmis mes lectures il y a trois coups de coeur :

  • Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte
  • The Silent Waters de Brittainy C. Cherry
  • Entre chiens et loups de Malorie Blackman.

.

Côté cinéma

Même si je n’ai pas été au cinéma ce mois-ci, j’ai eu la chance de regarder des films vraiment sympas. J’ai eu mon retour en début d’adolescence avec Wild Child, j’ai eu envie de regarder des adaptations cinématographiques de livres avec Dolores Claiborne. Un film que j’avais envie de voir depuis un petit moment puisque c’est l’adaptation de mon histoire Disney préférée : La belle et la bête avec Emma Watson. Dans les dessins animés j’ai eu la chance de découvrir le  » film  » de La famille Delajungle ! C’est un dessin aimé que j’appréciais réellement en étant petite.

Côté loisirs créatifs

Je n’ai pas eu beaucoup d’activités par rapport aux loisirs créatifs ce mois-ci alors que j’avais du temps donc c’est dommage mais j’ai pris le temps de colorier un petit peu dans un livre de Johanna Basford. De plus, j’ai repris un peu le Bullet Journal, mon journal intime et 5 ans de réflexions ! Et j’ai aussi pris un petit carnet pour noter les citations de mes lectures que j’aime, et qui me marquent.

DSC_0003.JPG

.

Et d’un point de vue personnel ?

D’un point de vue personnel, le mois de juillet ça a été des hauts et des bas. Ca a été un mariage, des événements moins drôles, une recherche de travail qui n’a pas abouti, mon premier massage grâce au cadeau de mon copain chez Nocibé… Mais aussi de nouvelles rencontres, des avancées pour le blog, beaucoup d’émotions autour de moi. Juillet 2017, c’est aussi deux ans de relation avec mon chéri. C’est également un grand changement dans ma manière de faire les choses, de penser, même au niveau des blogs, car j’ai réellement envie de vous parler, autrement qu’à travers des chroniques… Juillet ce n’est pas le mois exact pour le changement, mais c’est la phase de transition.

Chroniques

[CHRONIQUE] Re:Zero T1

Re:Zero T1

Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro.

re-zero-re-life-in-a-different-world-from-zero-roman-tome-1-930431-264-432Auteur : Tappei Nagatsuki

Editeur : Ofelbe

Nombre de pages : 280

Résumé : En rentrant de la supérette, Subaru Natsuki est soudain transporté dans un autre monde. Pourtant, aucun invocateur ne l’attend, et le danger accule déjà le jeune homme sous la forme de brigands. Par chance, il est sauvé par une magnifique et mystérieuse jeune femme aux cheveux argentés et son esprit félin. Sous prétexte de rembourser sa dette, Subaru l’assiste dans la recherche d’un objet qui lui a été dérobé. Mais alors qu’ils trouvent enfin une piste, Subaru et sa compagne sont attaqués par surprise et perdent la vie. Du moins, c’est ce que pensait le jeune homme jusqu’à ce qu’il rouvre les yeux à l’endroit même où il avait été invoqué.

Avis : Pour commencer, je voudrais remercier Ofelbe pour ce nouveau partenariat, qui m’a permis de lire mon premier Light Novel qu’on m’a vivement conseillé et qui me tentait énormément, notamment à cause de la couverture et du résumé ! Il faut savoir que je n’ai jamais lu le manga, ni vu l’anime. Et je ne compte pas le faire car je ne veux pas m’auto-spoil !

J’ai été entraînée dès les premières pages dans ce nouveau monde dans lequel Subaru, notre personnage principal, est projeté. On est tout de suite mis dans le bain, et j’apprécie le fait de ne pas tourner autour du pot pendant 100 pages avant que l’action commence réellement. D’ailleurs, la suite m’a d’autant plus convaincue. On en a de plus en plus d’action petit à petit, et la moitié du livre est consacrée à la pure action, et ça j’adore ! J’ai réellement dévoré ce livre.

Fait non négligeable, ce qui m’a attiré encore plus dans ce livre, c’est la découverte des illustrations au fur et à mesure des pages. Des illustrations qui sont tout simplement magnifiques, touchantes pour certaines, et qui représentent très bien les personnages pour nous les remettre en tête.

L’écriture est vraiment fluide, on ne se perd pas dans les appellations japonaises, tout est expliqué, structuré. On n’est pas non plus perdu dans le temps avec les différentes boucles que nous rappelle bien Subaru sans nous perdre ! La lecture est efficace, rapide et agréable. On n’a pas besoin de relire plusieurs fois le passage pour s’en imprégner, pour comprendre ou juste pour apprécier le livre.

Les personnages sont très bien décrits, même si ça peut sembler perturbant au début dans la description de savoir que notre mystérieuse jeune femme a les yeux violets ! On reste très proche du manga japonais, et de sa représentation, donc si vous avez l’habitude de vous faire une représentation en chair et en os de vos personnages, ça risque de vous jouer des tours sur le coup !

En dehors de ça, j’ai adoré le personnage de Subaru, malgré son côté long à comprendre et naïf ! J’ai beaucoup aimé le Vieux Rom et Felt également. Ce sont des personnages à la fois hauts en couleurs et touchants ! Tout comme notre belle inconnue aux cheveux argentés !

Et bien sûr dans les personnages qu’on déteste… Elsa. Le personnage qu’on adore détester. Elle est belle, elle est douée dans sa catégorie, et c’est une vraie garce ! Quelle femme envieuse ne la détesterai pas autant pour tout ça que pour son rôle au sein du Light Novel !

La fin m’a tellement énervée, et surprise, vous ne savez pas à quel point ! Quand tu attends désespérément une chose, et qu’elle n’arrive jamais et qu’on te dit : Hey ciao on se voit au prochain tome, parce que je suis toujours là ! Bon tant pis, mais en plus, le retournement de situation suite au personnage du chevalier que je n’arrive pas à cerner… Bref, je suis restée là, dans mon canapé à me dire : C’est fini ? Vraiment ?

Résultat, il est évident que je vais lire le prochain tome qui sort en septembre ! J’ai vraiment hâte de savoir ce qui va arriver à nos personnages ! Je me suis vraiment attachée à eux et à l’histoire qui comme vous le savez, sort totalement de mon genre de prédilection ! En tant que roman, je suis rarement dans la fantasy comme le répète souvent Subaru, et en tant que Light Novel japonais provenant d’anime et de manga, habituellement je suis plutôt dans la catégorie Shôjo pour le peu que j’ai lu ! A voir la suite donc ! J’espère qu’elle me plaira autant que le premier tome, car c’est un vrai coup de cœur.

Note : ♥♥♥♥♥